Actualités

Yaoundé le 11 mai 2013. Le processus d’intégration du continent africain au cœur des travaux de l’Assemblée régionale Afrique de l’APF

13 mai 2013

Près de 120 participants représentant une vingtaine de parlements membres ont pris part à la XXIème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie qui s’est tenue, du 9 au 11 mai 2013, à Yaoundé (Cameroun).

Après la cérémonie d’ouverture présidée par le président de l’Assemblée nationale M. Cabaye Yeguie Djibril, en présence de M. Philémon Yang, Premier ministre, les travaux, auxquels a participé M. Jacques Legendre, Secrétaire général parlementaire, ont été dirigés par M. Hilarion Etong, 1er Vice-président de l’Assemblée nationale du Cameroun et président de la section camerounaise de l’APF.

Plusieurs présidents d’Assemblées étaient présents à Yaoundé, notamment M. Apollinaire Soungalo Ouattara, président de l’APF et président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso. M. Guy Nzouba-Ndama, président d’honneur de l’APF et président de l’Assemblée nationale du Gabon, M. Mathurin Koffi Nago, président de l’Assemblée nationale du Bénin et de M. Haroun Kabadi, président de l’Assemblée nationale du Tchad.

Les débats ont porté principalement sur la situation politique et sociale du continent, sur l’état du renforcement des capacités des commissions nationales des Droits de l’Homme, sur le processus d’intégration du continent africain et sur la mise en place d’un groupe de travail sur le titre sécurisé simplifié (TSS).

Les délégués ont fait un large tour d’horizon des situations politiques et sociales dans les pays africains francophones actuellement en proie à des crises politiques, insistant en particulier sur les cas, de la Centrafrique, du Mali et du Tchad. Ils ont adopté une motion concernant la situation des parlementaires tchadiens appelant au respect des droits des parlementaires.

Le processus d’intégration du continent africain a occupé une large part des débats. Les interventions des Présidents du Comité interparlementaire de l’UEMOA et du Parlement de la CEMAC et du premier vice-président du Parlement Panafricain, ont mis en évidence la nécessité d’impliquer davantage les parlementaires dans le processus d’intégration du continent.

Ils ont également fait le point sur la préparation de la 39ème Session de l’APF et la 6ème Session du Parlement Francophone des Jeunes (PFJ) qui se tiendront à Abidjan (Côte d’Ivoire) en juillet prochain.

Enfin, les parlementaires de la région Afrique ont apporté leur appui à l’initiative multilatérale de coopération interparlementaire francophone (IMCIF), procédure de coopération nouvelle unissant les actions de l’APF et de ses parlements membres, actuellement expérimentée au profit de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer