Instances

XVeme Assemblée régionale (Yaoundé)

Du 9 au 12 mai 2007 s’est tenue à Yaoundé (Cameroun) la quinzième Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) à laquelle quinze sections membres de l’APF ont participé. Cette réunion fut présidée par M. Hilaron Etong, Président de la section camerounaise et Vice-président de l’APF.

Une délégation de l’Assemblée nationale ghanéenne a également pris part à cette rencontre, de même que plusieurs présidents d’assemblées, notamment M. Guy Nzouba-Ndama, Premier Vice-président de l’APF et Président de l’Assemblée nationale du Gabon, M. Samuel Mahafaritsy Razakanirina, Président de l’Assemblée nationale de Madagascar et M. Pie Ntavyohanyuma, Président de l’Assemblée nationale du Burundi.

A la suite du discours solennel prononcé par M. Djibril Cavaye Yeguie, Président de l’Assemblée nationale du Cameroun, l’assemblée s’est penchée sur des questions relatives à la lutte contre le VIH/SIDA et à l’émigration.

Les délégués ont fait un large tour d’horizon des pays africains francophones actuellement en proie à des crises politiques, insistant en particulier sur le cas de la Côte d’Ivoire, de la Centrafrique, du Tchad et du Soudan.

Ils ont également fait le point sur l’état de la ratification de la Convention de l’UNESCO sur la protection de la diversité des expressions culturelles, qui vient d’entrer en vigueur après le dépôt du 30e instrument de sa ratification le 18 décembre 2006.

Concernant la problématique de l’émigration en Afrique, la quinzième Assemblée régionale Afrique a décidé d’élargir la réflexion à l’ensemble des aspects de l’émigration et d’approfondir le débat en présence des sections du Nord lors de la prochaine Session de l’APF.

Concernant la lutte contre le VIH/Sida en Afrique, les interventions des représentants de l’ONUSIDA et des chercheurs sur les essences naturelles thérapeutiques, ont permis de mettre l’accent sur les questions liées à l’accessibilité des traitements pour les personnes atteintes du Sida et des autres pandémies. Les pratiques traditionnelles dans la prise en charge thérapeutique du Sida et des autres pandémies en Afrique ont également été la grande préoccupation des participants.

Enfin, l’Assemblée régionale Afrique de l’APF a débattu sur des questions relatives à la préparation de la XXXIIIe Session de l’APF qui se tiendra à Libreville (Gabon) du 2 au 7 juillet 2007.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer