Instances

XVIeme Assemblée régionale (Antananarivo)

La XVIe Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie s’est déroulée du 14 au 16 mai à Antananarivo (Madagascar). Plus de 80 parlementaires de la région ont répondu à l’invitation de M. Jacques Sylla, Président de l’Assemblée nationale, Président de la section malgache.

On notait entre autres la présence de M. Guy Nzouba Ndama, Président de l’APF, Président de l’Assemblée nationale du Gabon, de M. Roch Marc Christian Kaboré, Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, de M. Mathurin Coffi Nago, Président de l’Assemblée nationale du Bénin et de M. Macky Sall, Président de l’Assemblée nationale du Sénégal.

S’agissant de la situation socio-politique du continent, l’Assemblée régionale s’est réjouie du récent accord de cessez-le-feu et de paix entre le gouvernement centrafricain et l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD).

Elle a adopté une résolution sur la situation en Côte d’Ivoire et une résolution sur les conséquences de la situation au Darfour (Soudan) condamnant par la même occasion toute tentative de déstabilisation du Tchad et de la République centrafricaine et de leurs institutions.

L’Assemblée régionale Afrique s’est par ailleurs préoccupée des conséquences des crises alimentaires et de la cherté de la vie en Afrique et demandé que cette question soit inscrite à l’ordre du jour de la prochaine Session plénière de l’APF, qui se déroulera à Québec en juillet 2008.

S’agissant de la question de l’intégration du continent, elle a plaidé pour la ratification par tous les parlements africains de la Charte de l’Union.

Préoccupée de l’avenir des langues africaines, elle a recommandé la mise sur pied par la Commission de l’Union Africaine, en relation avec l’Académie africaine des langues, d’un groupe de travail en vue de produire un alphabet harmonisé.

Compte tenu de l’actualité, elle a enfin adopté une résolution sur la situation au Liban condamnant fermement les affrontements intercommunautaires survenus depuis le 7 mai et soutenant les efforts de médiation de la Ligue arabe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer