Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • Une action inédite de coopération francophone pour la Chambre des députés du Rwanda, dans le but de renforcer le respect de la déontologie et du protocole dans le milieu parlementaire

Une action inédite de coopération francophone pour la Chambre des députés du Rwanda, dans le but de renforcer le respect de la déontologie et du protocole dans le milieu parlementaire

11 octobre 2021

Du 3 au 7 octobre, les députés rwandais se sont retrouvés pour la première fois en présentiel depuis la pandémie, à l’occasion d’un séminaire de coopération interparlementaire organisé par l’Assemblée parlementaires de la Francophonie (APF).

Souhaitant renforcer les connaissances et les capacités de ses parlementaires et de ses fonctionnaires sur les questions de règles déontologiques et d’usages protocolaires dans le milieu parlementaire, la Chambre des députés du Rwanda avait appuyé la demande d’un séminaire sur ces deux thèmes auprès de l’APF. Cette dernière a ainsi mobilisé plusieurs parlementaires et fonctionnaires pour qu’ils partagent leurs connaissances et leurs expériences. Issus des assemblées camerounaise, française, québécoise, sénégalaise et suisse, ces intervenants ont favorisé des échanges nourris avec les députés rwandais, lesquels ont soutenu l’idée de poursuivre un travail commun avec l’APF sur les questions d’éthique et de déontologie.

Ce séminaire a également été l’occasion d’une première collaboration concrète entre l’APF et l’un de ses nouveaux partenaires, le Réseau francophone d’éthique et de déontologie parlementaires, qui a missionné deux déontologues pour intervenir lors de ce séminaire.

Les députés rwandais ont manifesté un vif intérêt pour chacune des interventions, à travers leurs témoignages, leurs questions et leur assiduité. La quasi-totalité d’entre eux ont assisté à l’ensemble des activités, dont leur présidente, Donatille Mukabalisa, qui a ouvert et clos ce double séminaire en saluant la volonté des députés rwandais et des intervenants de l’APF de s’enrichir mutuellement grâce cette action de coopération interparlementaire.