Coopération

Séminaire sur la protection et accompagnement des femmes victimes de violences en zones touchées par les conflits et le terrorisme

Les 4 et 5 octobre, l’APF a organisé un séminaire sur le thème : « Protection et accompagnement des femmes victimes de violences en zones touchées par les conflits et le terrorisme » à destination des parlementaires ivoiriens.

En présence d’Antonia Ngabala-Sodonon, Représentante résidente d’ONU Femmes en Côte d’Ivoire, Françoise Schepmans, Présidente du Réseau des femmes parlementaires de l’APF et du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, ancien Président de l’APF, Adama Bictogo, les participants ont échangé sur la lutte contre les violences basées sur le genre et la participation des femmes comme élément moteur de la consolidation de la paix et du développement dans un pays en crise, avec une attention particulière sur le cas du Mali.

Par ailleurs, Merita Gashi, spécialiste des questions sur les violences sexuelles pendant la guerre du Kosovo, a présenté un exposé sur le rôle des institutions, des parlementaires, de la presse et de la société civile dans la prise en charge des violences faites aux femmes dans un contexte de conflit.

Le deuxième jour, Françoise Schepmans est intervenue sur la gestion d’une crise au niveau local et nationale sur la lutte contre le terrorisme. Euthalie Nyirabega, députée du Rwanda, membre du Réseau des femmes parlementaires, a plus longuement parlé sur le rôle des institutions rwandaises dans la prise en charge des femmes ayant subi des violences ainsi que de la participation des femmes à la reconstruction du pays dans un contexte post-génocidaire.