Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • Séminaire de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie sur l'éducation au développement durable à Abidjan

Séminaire de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie sur l'éducation au développement durable à Abidjan

6 octobre 2015

Un séminaire sur l’éducation au développement durable a été organisé par l’APF, sous l’égide de sa Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles, avec le concours de l’Organisation internationale de la Francophonie et de la section ivoirienne de l’APF. Ce séminaire s’est déroulé les 29 et 30 septembre à Abidjan, Côte d’Ivoire.

Le séminaire a rassemblé plus de 50 parlementaires et fonctionnaires provenant de 7 pays francophones (Bénin, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo). La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Aka Aouele, Vice-président de l Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, qui a souligné l’importance de cette thématique relative au développement durable et de la coopération avec l’APF.
Plusieurs conférenciers expérimentés sont venus informer et sensibiliser les participants sur les aspects positifs et les modalités de l’intégration du développement durable dans les cursus scolaires des différents pays.

Sous forme de présentations et d’ateliers, les parlementaires et fonctionnaires ont ainsi discuté et débattu des enjeux liés à l’éducation au développement durable, ainsi que des impacts de la prise en compte de la gestion économiquement rationnelle, écologiquement viable et socialement acceptable des ressources naturelles que recèle notre planète.

Les apports de ce séminaire ont été reconnus par tous les participants. L’exercice de réflexion a amené des propositions concrètes sur la prise en considération de l’éducation au développement durable dans les programmes d’éducation des pays francophones d’Afrique de l’Ouest. Beaucoup de participants ont souhaité un approfondissement de ce thème à l’occasion de futurs séminaires nationaux, intégrant les hauts fonctionnaires de l’éducation. Enfin, ils ont souhaité la mise en place d’un réseau interparlementaire d’échange de bonnes pratiques en la matière.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer