Ressources

Roumanie

CHAMBRE DES DEPUTES

On accorde une attention particulière au processus de communication avec les citoyens et avec la société civile, aussi qu’à l’amélioration de la relation du Parlement avec les médias, qui représente une composante définitoire de toute société démocratique.

Le principe de la transparence, conformément auquel il faut exister un accès libre au information d’intérêt publique, doit constituer une règle pour les autorités publiques, et son limitation une exception. Suite aux activités déroulées dans ce sens par les autorités publiques de Roumanie, les ONGs ont élaboré des rapports d’évaluation où l’on comparait le degré de transparence et de communication. Les résultats ont montré que la Chambre des Députés se trouvait, dans ces dernières deux années, dans les trois premières places de ce classement concernant la transparence institutionnelle.

Toute démarche et action de la part de la Chambre des Députés ont à la base la conviction que la relation du Parlement avec les médias d’une part et celle avec les organisations de la société civile de l’autre part, doivent être fondées sur un intérêt commun, celui de déterminer la population de s’impliquer de manière plus ou moins active dans le débat politique.

Par conséquent, la Chambre des Députés déroule à présent un programme complexe, qui puisse permettre aux médias et à la société civile d’avoir accès à plusieurs activités parlementaires, qui peuvent fournir des informations d’intérêt publique, par le truchement de leurs participations aux travaux des commissions parlementaires, aux débats parlementaires. Les informations d’actualité sur le processus législatif sont toutes affichées constamment sur le site Internet de la Chambre des Députés : des rapports des commissions parlementaires, des acquissions publiques, des pétitions, des déclarations de patrimoine des parlementaires. On peut visualiser sur le site Internet de la Chambre des Députés les séances plénières, les résultats du vote électronique, les conférences de presse, les sténogrammes du Bureau Permanent.

Afin d’assurer la transparence au niveau parlementaire, on a introduit aussi pour la première fois dans le Parlement roumain, la procédure des auditions publiques, l’organisation des entretiens thématiques des parlementaires avec les représentants de la société civile. Dans ce sens, on a aménagé au Palais du Parlement un espace multifonctionnel où on peut organiser ce type de réunions.

L’accès aux informations d’intérêt publique en Roumanie a le support légal, ce qui permet, chaque année, au parlement de devenir plus transparent par rapport au besoins de la société roumaine.
On a déroulé le programme Phare de jumelage institutionnel avec l’Assemblée Nationale de la République Française, dont le but a été de renforcer les mécanismes de consultations et de participation des représentants de la société civile aux activités des commissions parlementaires.

On se propose, dans le futur, de continuer la stratégie de modernisation de la politique de communication parlementaire, surtout à travers des activités déroulées par les structures spécialisées de la Chambre des Députés. Le but est de réussir à créer une image meilleure du Parlement roumain, par le truchement des médias qui informent objectivement les citoyens sur l’activité parlementaire, et de pouvoir changer l’étiquette actuelle du Parlement, défavorable à l’activité parlementaire.

Le parlement roumain s’efforcent d’informer sur leurs activités et d’attirer de nouveau l’attention des citoyens. Une tâche dans laquelle il est grandement aidé par les nouveaux moyens de communication comme l’Internet, d’autant que cet outil facilite l’interaction entre les représentants et les citoyens, contrairement aux moyens de communication à sens unique. L’avantage de cette diversité est que les citoyens peuvent recourir au média de leur choix ou qui est disponible. Le site Web de la Chambre des Députés de Roumanie ne cesse de se développer pour répondre aux priorités des utilisateurs et à leurs suggestions. Il est disponible en roumain, en français et en anglais.

En tant que manière de se rapprocher aux citoyens, la présidence de la Chambre des Députés, en collaboration avec le Secrétariat Général a organisé la semaine des portes ouvertes au Palais du Parlement, initiée le 1er janvier 2007, pour célébrer la date d’adhésion de la Roumanie à l’Union européenne. Pendant cinq jours environ 50 000 personnes ont visité le Palais du Parlement, parmi lesquelles des enfants, des personnes âgées, une grand variété des personnes qui ont passées une partie de leur vacances en visitant le Parlement.
A part visite de la Chambre des Députés, on a mis en place une exposition des enfants de sept écoles d’arts de Bucarest sous le titre « d’intégration européenne à travers les yeux des enfants ».

On a présenté deux autres expositions, en collaboration des ONGs, une sur les beautés naturelles du pays, et l’autre sur les lois adoptées par le Parlement de la Roumanie afin d’accomplir les obligations de l’adhésion à l’UE, où on a affiché plus de 10 000 pages du Journal Officiel ayant de 2000 lois.

Dans ces quelques jours il y a eu 31 articles dans le média écrite et 26 dans le média audiovisuel. Pour avoir une idée sur l’ampleur il faut savoir que dans le dernier trimestre de l’année 2006 on a eu 77 articles dans la presse et 14 à la radio et la télévision.