Instances

Réunion du Réseau des jeunes parlementaires (Papeete, 19 et 20 avril 2022)

À l’invitation du Président de l’Assemblée de la Polynésie française, M. Gaston TONG SANG, le Réseau des jeunes parlementaires de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) s’est réuni à Papeete (Polynésie française), du 19 au 20 avril 2022, sous la présidence de M. Pascal SAWA (Député, Nouvelle-Calédonie), Premier vice-président du Réseau.

Pour sa toute première réunion en présentiel depuis sa création, le Réseau des jeunes parlementaires a accordé une grande place à la représentation des jeunes dans les parlements et aux défis auxquels sont confrontés les jeunes parlementaires, à l’entrepreneuriat des jeunes, à l’environnement, ainsi qu’à la condition et à la santé des jeunes dans la société, notamment dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

Le Réseau a commencé ses travaux par l’audition de deux experts polynésiens. Les membres du Réseau ont tout d’abord entendu une présentation de M. Yann CHING, jeune Directeur général de la société Vini Vini, armateur et mareyeur, portant sur le thème de l’entrepreneuriat des jeunes et de la prise en compte du développement durable. Après la présentation, les membres du Réseau ont effectué une visite de terrain au port de pêche de Papeete en compagnie de M. CHING, où ils ont pu découvrir ses bateaux de pêche ainsi que ses ateliers de mareyage. Le Réseau a ensuite entendu une présentation de M. Yves Heifara DOUDOUTE, Fondateur et Président de l’association Haururu, portant sur le concept polynésien ancestral du « Rāhui », permettant aux Polynésiens de préserver l’environnement. À ses côtés, les jeunes parlementaires ont également visité le centre culturel de Fare Hape, dans la vallée de Papenoo, haut lieu du Rāhui.

Au cours de ses travaux, le Réseau des jeunes parlementaires a effectué le suivi de ses rapports en cours. À cet égard, il a notamment entendu une présentation de M. Francis DROUIN (Député, Canada), Vice-président de l’APF et rapporteur du Réseau, sur la version intermédiaire du rapport de la section canadienne, portant sur la participation des jeunes à la vie parlementaire. Les membres du Réseau ont également réalisé un suivi de la situation, deux ans après le début de la pandémie de Covid-19, du rapport et de la résolution de M. Mathias REYNARD (Député, Suisse), portant sur l’éducation en situations de crise.

Les membres du Réseau ont en outre adopté la question que le Réseau soumettra à la Secrétaire générale de la Francophonie, S.E. Mme Louise Mushikiwabo, lors de la 47e Assemblée plénière de l’APF, qui se tiendra les 8 et 9 juillet 2022 à Kigali, au Rwanda. De plus, ils se sont prononcés sur les futurs « corpus législatifs » (ex-lois-cadres), sur l’élaboration du nouveau Cadre stratégique 2023-2026 de l’APF, ainsi que sur le projet de convention de partenariat entre l’APF et l’Union des conseils économiques et sociaux et institutions similaires francophones (UCESIF). Les membres du Réseau ont également participé à un atelier dans le cadre de l’élaboration du guide de bonnes pratiques à destination des (futurs) jeunes parlementaires.

Par ailleurs, les jeunes parlementaires francophones se sont entretenus avec leurs homologues polynésiens, membres de la Mission d’information concernant le référendum de la Nouvelle-Calédonie, présidée par M. Philip SCHYLE (Député, Polynésie française). Mme Hinerava BASSEZ, Participante polynésienne au Programme jeunesse de l’APF, a également présenté aux membres du Réseau son expérience à l’évènement « Train des mémoires ». Enfin, les membres du Réseau ont adopté une motion de remerciements à l’endroit de l’Assemblée de la Polynésie française et de la section polynésienne de l’APF.

La prochaine réunion du Réseau des jeunes parlementaires aura lieu à Kigali, au Rwanda, les 6 et 7 juillet 2022, en marge de la 47e Session de l’APF.