Instances

Réunion du Réseau des femmes parlementaires (Québec, 2017)

La réunion intersessionelle du Réseau des femmes parlementaires s’est déroulée à Québec les 10 et 11 mars 2017, à l’invitation du Président de l’Assemblé nationale, Jacques Chagnon. Sous la présidence de Lydienne Epoubé (députée, Cameroun), cette rencontre a rassemblé pendant deux jours une quarantaine de parlementaires représentant plus de vingt sections de l’APF.

Lors de la première journée des travaux, la Présidente du Réseau, Mme Lydienne Epoubé, a réuni le comité directeur du Réseau et présenté son projet de rapport d’activités. Les rapports présentés devant le Réseau portaient sur « La mobilisation des hommes et les garçons pour prévenir et éliminer la violence à l’égard des femmes et des filles » et « Les femmes migrantes dans l’espace francophone ».

Concernant les thématiques des nouveaux rapports, le Réseau a décidé de travailler sur les conséquences de l’absence d’état civil pour les femmes tout comme il a proposé de développer des contributions sur des sujets connexes à la migration des femmes et des filles notamment en abordant la question du trafic d’êtres humains ou encore l’intégration dans les pays de destination. Au cours de cette réunion, le suivi des engagements internationaux en matière d’égalité des genres et de droits des femmes a également été présenté aux membres du Réseau.

Enfin, suite à la décision prise par les États-Unis le 23 janvier 2017, de rétablir la « règle du bâillon mondial » (Global Gag Rule), qui empêche les organisations internationales agissant en faveur des droits sexuels et reproductifs de bénéficier d’aides globales en matière de santé en provenance des États-Unis, les membres du Réseau ont souhaité adopter une déclaration afin, entre autres, de réaffirmer leurs engagements, pris dans le cadre du programme d’action de Pékin de 1995 et des Objectifs de développement durable, en faveur les droits des filles et des femmes.

Lors de la deuxième journée du Réseau, les travaux ont été consacrés à une journée thématique dédiée à la protection des filles et de femmes migrantes et réfugiées.

Au cours de cette journée des expertes et des experts des questions migratoires mais aussi des questions de genre se sont succédés afin de partager avec les membres du Réseau des pistes de réflexion ainsi que des exemples de bonnes pratiques en matière de protection des droits de ces femmes et de ces filles migrantes et réfugiées.

Les questions relatives à la protection et au cadre juridique relatif au droit des réfugiées ont été largement débattues, notamment, par le représentant du HCR au Canada, M. Jean Nicolas Beuze. Par ailleurs, des représentants de l’ONG Oxfam ont abordé la question de l’intégration du genre dans la gestion des crises humanitaires ainsi que les répercussions de ces crises sur la santé des femmes et des filles se trouvant dans les camps de transit et de destination. Les parlementaires présents ont également eu l’occasion d’entendre la Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, Mme Kathleen Weil présenter la politique d’intégration au Québec ainsi que la Présidente du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, Mme Alicia Gutiérrez (députée Argentine) partager les défis et les actions mises en place sur le continent sud-américain en la matière.

Face à ces différents partages d’expériences reflétant les multiples violations des droits fondamentaux des femmes et des filles, les membres du Réseau ont adopté une déclaration afin de réitérer, entre autres, leur engagement à œuvrer en faveur de la promotion et protection des droits des femmes et des filles migrantes et réfugiées.

Cette déclaration, tout comme celle sur les droits sexuels et reproductifs, ont par la suite été présentées par une délégation du Réseau composée de la Présidente et des deux vice-Présidentes, à la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, lors de la Commission de la condition de la femme des Nations-Unies (CSW) qui se tenait à New York du 13 au 24 mars 2017.

La prochaine réunion du Réseau aura lieu à Luxembourg le 8 juillet 2017.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer