Instances

Réunion du Réseau des femmes parlementaires (Kinshasa 2011)

Le Réseau des femmes parlementaires de l’APF s’est réuni à Kinshasa, le 5 juillet 2011, sous la présidence de Mme Rose-Marie Losier-Cool (Canada), présidente du Réseau des femmes parlementaires.
Etaient représentées les sections : de la Fédération Wallonie/Bruxelles de Belgique, du Bénin, de Bulgarie, du Burkina Faso, du Burundi, du Cambodge, du Cameroun, du Canada, de la Centrafrique, du Congo, du Congo RDC, de la France, du Gabon, de la Géorgie, de la Guinée équatoriale, de la Hongrie, du Luxembourg, du Mali, du Maroc, de Monaco, de l’Ontario, du parlement panafricain, du Québec, de Roumanie, du Sénégal, de la Suisse, du Togo. Etaient également représentée l’OIF, l’AUF, l’Université Senghor d’Alexandrie et le Conseil de l’Europe.

- Communication de Mme Rose-Marie Losier-Cool, présidente du Réseau des femmes parlementaires ;
- Rapport d’activité du réseau des femmes parlementaires de l’APF
de janvier à juillet 2011
 ;
- Rapport d’activité du réseau des femmes parlementaires de l’APF
du 5 juillet 2010 au 30 décembre 2010
 ;
- Les résolutions adoptées en Assemblée plénière ;
- Projet de question à l’attention de SEM. Abdou Diouf : Question sur les viols utilisés comme arme de guerre
(NB : les réponses de M. Diouf seront disponibles sur les pages consacrées à la XXXVII Session de l’APF) ;
- Vision stratégique de l’ONU Femmes ;
- La traite des personnes. Contribution du Gabon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer