Instances

Résolution sur les Comores

Le Bureau de l’APF, réuni à Québec les 28 et 29 janvier 2000,

Rappelant que la Conférence inter îles a été recommandée par l’APF,

Considérant que l’Accord d’Antananarivo conclut à une résolution pacifique de la crise déclenchée par la proclamation unilatérale de l’indépendance de l’Île d’Anjouan,

Recommande la démilitarisation, sous le contrôle des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, des milices anjouanaises,

Demande aux autorités actuelles de toutes les îles de l’Archipel des Comores l’application de l’Accord d’Antananarivo pour rétablir l’ordre constitutionnel normal.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer