Instances

Résolution sur le financement de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie

Le Bureau de l’APF réuni à Québec les 28 et 29 janvier 2000,

Considérant que l’Assemblée parlementaire de la Francophonie ne bénéficie d’aucun financement au titre de son fonctionnement de la part de l’Organisation internationale de la Francophonie, contrairement à la plupart des autres assemblées parlementaires consultatives internationales,

Demande aux Chefs d’État et de Gouvernement des pays ayant le français en partage ainsi qu’au Secrétaire général de l’OIF d’attribuer à l’APF une subvention pour son fonctionnement afin de lui permettre de remplir dans les meilleures conditions son rôle d’Assemblée consultative de la Francophonie, conformément à la mission qui lui est confiée par la Charte de la Francophonie,

Appelle les Présidents des Parlements et les sections membres de l’APF à effectuer d’urgence des démarches directes auprès de leur Chef d’État et de Gouvernement respectif afin d’appuyer cette demande.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer