Instances

Résolution sur le cas de M. Alpha Condé

Le Bureau de l’APF, réuni à Québec les 28 et 29 janvier 2000,

Rappelant que M. Alpha Condé, Président du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), Député de l’Assemblée nationale et candidat à l’élection présidentielle de décembre 1998, a été arrêté le 16 décembre 1998, qu’il est détenu depuis lors sans jugement et sans que son immunité parlementaire ait été levée,

Considérant qu’aucune date de procès n’a encore été fixée malgré les engagements formels pris par les autorités guinéennes qui avaient indiqué qu’un procès ouvert aux observateurs aurait lieu le 7 septembre 1999,

Élève une vive protestation contre le fait qu’un parlementaire soit maintenu en détention sans jugement depuis plus d’un an malgré les multiples appels adressés aux autorités guinéennes pour que les règles de droit et de la justice soient respectées,

Demande aux Chefs d’État et de Gouvernement de la Francophonie ainsi qu’au Secrétaire général de l’OIF d’intervenir avec insistance auprès du Président de la République de Guinée pour qu’un terme soit mis à cette situation inacceptable,

Décide d’envoyer à bref délai une mission d’information en Guinée pour s’enquérir des derniers développements de cette affaire, prendre tous les contacts utiles et s’efforcer de favoriser une solution rapide.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer