Instances

Résolution sur le Moyen-Orient

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, réuni à Paris les 28 et 29 janvier 2002, sur proposition de la commission politique,

VIVEMENT PREOCCUPEE par la détérioration de la situation au Moyen-Orient, menaçant la stabilité dans la région,

CONVAINCU que le retour sans condition à des négociations de paix sur la base du respect de la légitimité internationale, des résolutions des Nations Unies y afférentes et des accords déjà signés, constitue une condition préalable à la coexistence pacifique et à la prospérité de tous les peuples du Moyen-Orient,

REAFFIRME les positions exprimées dans les précédentes résolutions sur le Moyen-Orient adoptées par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie,

RECONNAIT les droits légitimes des peuples de la région, et notamment ceux du peuple palestinien,

APPELLE toutes les parties au conflit à mettre en application les recommandations du rapport Mitchell pour sortir de l’impasse et mettre un terme à l’escalade de la violence,

CONDAMNE le terrorisme sous toutes ses formes,

APPUIE tous les efforts en vue de la reprise des négociations pour une paix juste et globale au Moyen-Orient, basée sur le retrait d’Israël de tous les territoires arabes occupés conformément aux résolutions 242, 338 et 425 du Conseil de sécurité des Nations Unies et en application du principe de la terre contre la paix.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer