Instances

Résolution sur la situation au Cambodge, à la veille des élections communales du 3 février 2002

Le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, réuni à Paris les 28 et 29 janvier 2002, sur proposition de la commission politique,

RAPPELANT que la démocratie repose sur la tenue d’élections libres, fiables et transparentes, fondées notamment sur le respect et l’exercice du droit à la liberté et à l’intégrité physique de tout électeur et de tout candidat,

EXPRIMANT sa profonde inquiétude concernant des actes de violence qui ont provoqué la mort de plusieurs candidats ou militants politiques avant la tenue des élections communales du 3 février 2002,

DEMANDE que les auteurs de ces actes soient recherchés, arrêtés et jugés,

LANCE un appel aux autorités cambodgiennes pour que ce premier scrutin local au suffrage universel direct se déroule dans des conditions de sécurité, de liberté et d’équité entre tous les candidats.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer