Ressources

République centrafricaine

Dans ces cas ci-dessus, le Député est remplacé par son suppléant en vertu de la Constitution.

En son alièana 2, de l’article 193, qui dispose : « Tout candidat titulaire élu député sous la bannière d’un parti politique et qui quitte son parti, est considéré comme démissionnaire. Dans ce cas, il doit être remplacé par son suppléant qui est astreint aux mêmes obligations ».

Quatre Députés occupent des fonctions ministérielles et sont remplacés par leurs suppléants à l’Assemblée Nationale.