Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • Renforcer les capacités des députés et des sénateurs de Madagascar par l’échange d’expériences francophones sur les processus budgétaires et la déontologie parlementaire

Renforcer les capacités des députés et des sénateurs de Madagascar par l’échange d’expériences francophones sur les processus budgétaires et la déontologie parlementaire

9 novembre 2016

A quelques jours du XVIe Sommet de la Francophonie qui aura lieu à Antananarivo fin novembre, un nouveau séminaire parlementaire d’information et d’échanges, organisé par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de l’Ambassade de France à Madagascar et de l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA), s’est tenu à Antananarivo, les 7 et 8 novembre 2016, en lien avec l’Assemblée nationale et le Sénat de Madagascar, à l’attention des parlementaires malgaches dans le cadre du programme multilatéral de développement parlementaire francophone au bénéfice de Madagascar (MultiDevMada).

Cet événement a réuni une soixantaine de députés et de sénateurs de la République de Madagascar sur le thème suivant : « Les processus budgétaires et les questions d’éthique et de déontologie parlementaire ».
Les débats ont été animés par MM. Petik-Abalo Abiguime, député (Togo), 2ème questeur de l’Assemblée nationale, Cheikh Diop Dionne, député (Sénégal), Jacques Saint-Laurent, commissaire à l’éthique et à la déontologie (Québec) et Daniel Hochedez, ancien directeur du service des finances publiques de l’Assemblée nationale (France).

Lors de la cérémonie solennelle d’ouverture du séminaire tenue sous la présidence de SE M. Jean-Max Rakotomamonjy, Président de l’Assemblée nationale, des allocutions ont également été prononcées par M. Constance Zafimily, Président de la Commission finances et budget de l’Assemblée nationale ainsi que le représentant de Mme l’ambassadeur de France. En outre, un message de M. Pascal Terrasse, député (France), Secrétaire général parlementaire de l’APF, a été lu.

Les deux journées de travaux, modérées par M. Laza Andrianirina, membre de l’Académie malagazy, juriste constitutionnaliste, ont permis aux parlementaires des différents pays représentés d’échanger, de confronter leurs expériences concrètes et de comparer les systèmes institutionnels et les modes de fonctionnement de leurs Parlements.

La première journée a permis de sensibiliser les parlementaires malgaches sur la problématique générale des processus budgétaires dans l’espace francophone, le rôle et l’élaboration des lois de finances, les phases d’élaboration administrative et parlementaire des lois de finances. Elle a également été l’occasion de présenter un guide sur le processus budgétaire parlementaire préparé par EISA.

La journée suivante a été réservée, dans la matinée, à l’éthique et à la déontologie dans la vie publique et au Parlement ainsi qu’aux codes de conduite parlementaire et aux déontologues et commissaires à l’éthique des Parlements. Un accent particulier a été réservé dans l’après-midi aux phases d’exécution et de contrôles de la loi des finances.

Dans le cadre de la gestion axée sur les résultats, une synthèse a été rédigée par le rapporteur général et une évaluation personnalisée a été réalisée. Les députés et sénateurs malgaches participants ont demandé que de nouveaux séminaires parlementaires d’information et d’échanges puissent se faire dès que possible.
Après une cérémonie solennelle de remise de certifications aux participants en présence du Président de l’Assemblée nationale, les travaux ont été conclus par M. Jean Rémy Radifiarison, Président de la Commission finances et budget du Sénat de la République de Madagascar.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer