Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • Renforcer les capacités des députés et des sénateurs du Royaume du Cambodge par les expériences francophones sur les processus budgétaires avec ses dimensions « genre » et « droits de l’Homme » à Phnom Penh

Renforcer les capacités des députés et des sénateurs du Royaume du Cambodge par les expériences francophones sur les processus budgétaires avec ses dimensions « genre » et « droits de l’Homme » à Phnom Penh

20 octobre 2016

Un important séminaire parlementaire d’information et d’échanges, organisé par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), l’Assemblée nationale et le Sénat du Royaume du Cambodge, en étroite collaboration avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), s’est tenu à Phnom Penh, les 19 et 20 octobre 2016 à l’attention des députés et des sénateurs cambodgiens de la majorité et de l’opposition, quelques heures après la visite officielle de SE Mme Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie.

Cet événement a réuni une centaine de députés, de sénateurs et de fonctionnaires parlementaires cambodgiens sur le thème suivant :
« Expériences des processus budgétaires dans le contexte francophone :
Les lois de finances nationales, les budgets territoriaux et leur exécution »

Lors de la cérémonie solennelle d’ouverture du séminaire, des allocutions ont été prononcées par leurs excellences M. Um Sarith, Secrétaire général du Sénat du Royaume du Cambodge, Dr. d’Etat Cheam Yeap, Président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, Dr. Pen Panhna, vice-président de la section cambodgienne de l’APF, président de la Commission de législation et de justice de l’Assemblée nationale. En outre, M. Im Sethy, député, vice-président de l’APF a lu un message de M. Pascal Terrasse, député (France), Secrétaire général parlementaire de l’APF.

Les deux journées de travaux ont permis aux parlementaires des différents pays représentés d’échanger, de confronter leurs expériences concrètes et de comparer les systèmes institutionnels et les modes de fonctionnement de leurs Parlements.
Le séminaire a principalement porté sur la problématique générale des processus budgétaires, le rôle et l’élaboration de la loi de finances, les phases d’élaboration ainsi que les contrôles et les phases d’exécution de la loi de finances et des budgets territoriaux. En outre, un accent particulier a été porté sur les dimensions « genre » et « droits de l’Homme » des budgets.

Les travaux étaient animés par M. Vincent Eblé, Sénateur de la République française, membre de la Commission des finances, Président du groupe interparlementaire d’amitié avec le Cambodge et M. Nimayé Nabié, Député du Burkina Faso, 1er Vice-président de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale. En outre, M. Charles Waline, Directeur des services du Sénat français ainsi que M. Socé Sène (Sénégal) et Mme le professeur Maria Gavouneli (Grèce), experts internationaux de haut niveau, mandatés respectivement par le Réseau des femmes parlementaires de l’APF et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ont complété le panel de ces conférenciers.

Les débats ont été modérés par leurs excellences MM. Yeam Ponheartith, Député, Président de la Commission de l’éducation, de la jeunesse, des sports, des affaires religieuses, de la culture et du tourisme de l’Assemblée nationale et Yang Sem, Sénateur, Vice-président de la Commission des droits de l’Homme, de la réception des plaintes et de l’enquête du Sénat ainsi que par M. Philippe Péjo, Conseiller au secrétariat général de l’APF.

Les travaux ont été conclus par SE M. Chea Cheth, Sénateur, Président de la Commission des finances, vice-président de la section cambodgienne de l’APF.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer