Actualités

Rabat, le 11 avril 2013. La Commission politique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie confirme la suspension de la section de la République centrafricaine et appelle toutes les parties à œuvrer à la recherche d’une solution pacifique

11 avril 2013

Réunis les 10 et 11 avril 2013 à la Chambre des représentants du Maroc, les membres de la Commission politique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie ont fermement condamné le renversement du régime en République centrafricaine et ont exhorté l’ensemble des acteurs impliqués à tout mettre en oeuvre pour garantir la protection des populations civiles et le respect des principes de la démocratie.

A l’invitation de Karim Ghellab, président de la Chambre des représentants du Maroc, près d’une trentaine de parlementaires de l’APF, représentant vingt-deux sections, ont participé à cette réunion.

Les deux journées de travaux se sont déroulées dans la salle Marocaine de la Chambre des représentants sous la présidence d’André Schneider, député (France), président de la Commission politique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. Pour la première fois, les travaux de la Commission ont débuté par un tour de table de l’actualité politique des sections. Chaque membre a ainsi pu présenter l’actualité de sa section et informer les autres membres de la Commission de la situation et des évolutions politiques dans sa section depuis la dernière réunion de Bruxelles.

Les membres de la Commission politique ont ensuite entendu Denise Mekam’Ne (députée, Gabon), rapporteure, sur les situations politiques dans l’espace francophone. Outre la République centrafricaine, les membres de la Commission ont longuement débattu de la situation au Mali, à Madagascar, en Syrie, en Guinée et de la sécurité dans la zone sahélo-saharienne.

Léon Walry, député (Belgique/Communauté française/Wallonie-Bruxelles) a présenté un rapport sur le web social et son impact sur la citoyenneté, la démocratie et le monde politique. Luc Ferland, député (Québec) a également présenté un rapport sur l’accessibilité à la justice tandis que Bernard Trottier, député (Canada) a présenté un rapport sur le renforcement de la sécurité face à l’internationalisation du crime organisé.

La prochaine réunion de la Commission aura lieu à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en juillet 2013.

Savoir plus : la commission politique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer