Ressources

Québec

Le Canal de l’Assemblée nationale

En 2010-2011, plus de 8 760 heures de diffusion ont été réalisées, dont 4 736 heures d’activités parlementaires et de productions internes. L’Assemblée nationale dispose d’une chaîne de télévision, le Canal de l’Assemblée nationale, qui capte et transmet tous les débats de l’Assemblée et les travaux des commissions parlementaires. On a même élargi la diffusion aux conférences de presse et à certains événements spéciaux. La très grande majorité des câblodistributeurs offrent le Canal de l’Assemblée nationale. Selon une étude menée auprès des câblodistributeurs du Québec, 75 % des ménages québécois ont accès à la télédiffusion des travaux de l’Assemblée nationale. Il s’agit d’un outil unique qui revêt une importance capitale puisqu’il favorise une plus grande accessibilité et une meilleure participation à la démocratie parlementaire québécoise. Il permet à la population d’en apprendre davantage sur les rouages de leur système parlementaire. La diffusion intégrale des travaux sans aucun éditorial assure aussi le droit à l’information.

Ces services sont utilisés tant par les parlementaires et leur personnel que par la population. C’est assurément un instrument efficace, largement apprécié par les utilisateurs, plus à même de suivre en direct ou en différé les délibérations de l’Assemblée. Bien qu’il reste beaucoup à faire, l’Assemblée nationale a enrichi sa programmation au cours des dernières années dans l’intérêt d’exploiter de façon optimale le Canal. On est très loin de ses débuts, en 1978. Depuis, les captations n’ont cessé de croître, les heures de diffusion ont été multipliées et la programmation a été diversifiée et améliorée. On s’est même doté d’un système d’enregistrement et de production audiovisuelle autonome, propre à l’Assemblée nationale. À ce propos, la Direction de la diffusion des débats a modernisé ses installations techniques en se dotant d’équipements à la fine pointe de la technologie. De plus, elle a pris le virage haute définition, ce qui lui a permis de poursuivre son objectif de développer le plein potentiel du Canal, comme cela était prévu dans le plan directeur. D’ailleurs, une équipe pluridisciplinaire gravite autour de cet outil exceptionnel.
Une des grandes réussites qui témoigne et s’inscrit dans la volonté dont est animée l’Assemblée nationale de rapprocher les citoyens de leur Parlement est la série Mémoires de députés. Entièrement réalisée par une équipe de l’Assemblée nationale, cette série, lancée en 2006, donne la parole à des anciens parlementaires québécois qui commentent des épisodes mémorables de leur carrière. Aussi, les téléspectateurs peuvent découvrir des aspects méconnus d’événements ou de débats ayant marqué la mémoire collective du Québec. À ce jour, 65 ex-députés ont partagé leur expérience parlementaire avec la population. Ainsi, 160 émissions ont été réalisées.

Cette série est un exemple concret de projets de diversification et de bonification de la programmation du Canal de l’Assemblée nationale. La poursuite du développement des services télévisuels a conduit, en outre, à la mise en ondes de capsules éducatives intitulées À la découverte de l’Assemblée. Plus de 50 capsules documentaires ont été réalisées jusqu’à présent. Elles traitent de certains aspects du fonctionnement de l’Assemblée nationale et du rôle et des responsabilités des députés de façon simple et concise. À la découverte de l’Assemblée poursuit un double objectif, soit, d’une part, de mettre en valeur le patrimoine de l’institution et, d’autre part, de faire connaître ses nombreux services et ressources. Tout comme la série Mémoires de députés, ces capsules sont diffusées par la chaîne de télévision et dans le site Internet de l’Assemblée nationale.
Depuis 2008, la Direction de la diffusion des débats a aussi intensifié la production et la diffusion de capsules promotionnelles sur les activités institutionnelles de l’Assemblée. L’une de ces productions intitulée Vos députés consiste en une présentation d’environ 2 minutes, où chaque parlementaire présente les caractéristiques de sa circonscription et expose ses motivations, son cheminement, les aspects de son travail, etc.

Par ailleurs, l’Assemblée nationale a mis sur pied un portail intranet complet à l’intention de tous les employés des secteurs politique et administratif. Ce portail institutionnel est la porte d’accès à toutes les activités et nouvelles qui animent la colline Parlementaire. Il constitue une bibliothèque virtuelle dans laquelle peut être consulté l’ensemble de la documentation. En un clic rapide, il est donc possible d’avoir accès à la documentation administrative, parlementaire et gouvernementale. Un menu dressant toutes les activités parlementaires est également mis à la disposition des employés de l’Assemblée nationale et de la fonction publique.

Enfin, l’Assemblée nationale propose aux parlementaires, au personnel politique et administratif et aux journalistes L’Argus, un document électronique, aussi offert en version papier. Il regroupe l’ensemble des articles de journaux en lien avec les sujets politique, social et économique. Cette revue de presse est largement consultée et permet de trouver dans un même document tout ce qui s’écrit de près ou de loin sur la politique québécoise. Il n’est d’ailleurs pas inhabituel, sur la colline, de voir un député ou un journaliste y jeter un coup d’œil.

VOIR AUSSI