Nous connaitre

Prix Senghor-Césaire

PRESENTATION DU PRIX

Créé en 2009, le Prix Senghor-Césaire est un prix de l’APF attribué à une personne, une organisation ou une association de l’espace francophone s’étant investie pour la promotion de la Francophonie et pour la diversité linguistique et culturelle.

L’attribution du Prix Senghor-Césaire est une responsabilité de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles (CECAC). Les candidatures sont proposées par écrit au Secrétariat général par les sections membres de l’APF. Le jury est présidé par le Président de l’APF et est composé du Secrétaire général parlementaire, des quatre présidents de commissions, des deux présidents de réseaux, des quatre chargés de mission, d’un membre du Parlement francophone des jeunes et d’un représentant de l’Organisation internationale de la Francophonie, de l’Université Senghor, de TV5 Monde, de l’Agence universitaire de la Francophonie et de l’Association internationale des maires francophones. Le lauréat déterminé à l’issu du processus de sélection se voit remettre un prix d’une valeur de 5 000 €.

Règlement du Prix Senghor-Césaire

Comme son nom l’indique, le Prix Senghor-Césaire commémore la mémoire de Léopold Sédar Senghor, et d’Aimé Césaire, deux grands hommes politiques et de lettres de l’espace francophone. Ainsi, la raison d’être du prix trouve son essence dans l’œuvre de ces deux personnalités. Léopold Sédar Senghor, l’un des pères de la Francophonie, fût écrivain, essayiste et président de la République du Sénégal pendant 20 ans. De con côté, Aimé Césaire fût député et maire de Fort-de-France (Martinique) pendant cinquante-six années, poète, écrivain, dramaturge et essayiste. A l’image de l’héritage laissé par ces deux personnalités, caractérisé par la richesse et la diversité de leurs œuvres respectives, le Prix Senghor-Césaire s’attache à mettre en valeur toute action en faveur de la Francophonie et de ses valeurs. De ce fait, depuis la création du prix en 2009, ses lauréats présentent des profils aussi multiples que la forme qu’a pu prendre leur contribution dans les domaines aussi divers que la promotion de la langue française, l’éducation et la coopération, la poésie, l’édition du livre, ou encore la chanson.

PRESENTATION DES LAUREATS

- Lors de la dernière édition, le prix a été attribué à Chansons sans Frontières à l’occasion d’une cérémonie à l’Assemblée nationale française, en présence du Président de l’APF et président de l’Assemblée nationale ivoirienne, M. Amadou Soumahoro et du Secrétaire général parlementaire et député français, M. Jacques Krabal.

Candidature présentée par la section française de l’APF, Chansons sans Frontières est une association basée à Caen en Normandie (France) qui organise un concours international d’écriture de textes de chanson en français dans 130 pays dans le monde autour des droits de l’homme et de la liberté d’expression.

La participation au concours 2019 est actuellement ouverte et se clôturera le 22 décembre prochain.

- En 2015, deux lauréats se sont vus décerner le Prix Senghor-Césaire lors de la session de Berne : Les souffleurs commandos poétiques(candidat de la section française) et la maison d’édition Demiurg (candidat de la section roumaine).

Les Souffleurs commandos poétiques sont un collectif qui regroupe près de 40 artistes. Ils sont connus en France et à l’étranger pour leurs « Commandos poétiques » lors desquels ils chuchotent à l’oreille des passants des secrets poétiques, philosophiques et littéraires à l’aide de longues cannes creuses.

Depuis 1996, la maison d’édition Demiurg offre un service de publication de livres en français aux professeurs d’universités de la région de Moldavie. Elle offre également aux auteurs de langue française de différents continents la possibilité de publier leurs œuvres en Roumanie. En éditant des auteurs de l’Europe, de l’Amérique et de l’Afrique, la maison d’édition Demiurg contribue à une large diffusion de livres en français.

- En 2012, le Prix Senghor-Césaire a été remis à la Fondation Paul Gérin-Lajoie. Il s’agit d’un organisme à but non lucratif qui a pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations par l’éducation en Afrique de l’Ouest et en Haïti. Les projets de la Fondation sont portés vers l’autonomisation socio-économique, la santé, la sécurité alimentaire, le développement durable et l’égalité des genres.

- En 2010, année de de sa première édition, le Prix Senghor-Césaire a été décerné à l’Association des professeurs de français en Haïti (APROFH), représentée par son président Etienne Oremil, lors de la 36e session de l’APF à Dakar. L’association œuvre pour la défense de la langue française et de son enseignement en s’appuyant sur les désirs des jeunes et en suggérant des modifications dans les pratiques pédagogiques afin d’enseigner le français moins comme une matière scolaire et davantage comme une véritable langue vivante.