Actualités

Phnom Penh, le 27 mai 2011. Des parlementaires de l’APF ont discuté de la vulnérabilité des femmes à l’infection du VIH/SIDA

30 mai 2011

Une cinquantaine de personnes, représentant quelques 20 délégations de parlements francophones, ont assisté à la 9e réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA, qui s’est tenue à Phnom Penh au Cambodge, les 26 et 27 mai 2011, sous la présidence du conseiller aux États, M. Didier Berberat (Suisse).

Le thème premier de la réunion a porté sur le respect des droits des filles et des femmes dans la riposte au VIH/Sida. Le VIH, affirme l’ONUSIDA, frappe maintenant à parts égales les hommes et les femmes, mais constitue la première cause de mortalité chez les femmes en âge de procréer et prédomine dorénavant dans les pays subsahariens.

Les parlementaires ont été informés des dernières données relatives à la progression de la pandémie dans la population féminine et des mesures préconisées par ONUSIDA pour contrer cette tendance.

Douze sections ont contribué à ce débat par des textes écrits, dont la conclusion principale est, qu’au-delà des lois adoptées, voire constitutionalisées, sur l’égalité des hommes et des femmes, l’égalité de fait n’est atteinte dans aucun pays. Le rôle déterminant que peuvent assumer les parlementaires dans la stratégie d’ONUSIDA intitulée "Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida", a été souligné.

Le représentant du Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, a appelé les parlementaires à être vigilants quant à l’utilisation des sommes versées par le Fonds dans plusieurs pays. Il a également informé les parlementaires des nouvelles priorités de financement du Fonds.

Au cours de cette réunion, le Réseau a examiné un rapport sur l’éducation relationnelle, affective et sexuelle des jeunes filles et garçons, présenté par la section du Val d’Aoste et entendu le rapport du Dr Omar Ndoye, député du Sénégal et rapporteur de la CECACsur les questions relatives au VIH/SIDA.

Le Réseau s’est penché sur deux propositions de résolutions qui seront présentées lors de la prochaine assemblée plénière de l’APF, à Kinshasa et arrêté les questions qui seront posées à cette occasion au secrétaire général de la Francophonie, son Excellence Monsieur Abdou Diouf.

La question de la publication de documents unilingues anglais par l’ONUSIDA et le Fonds mondial, notamment sur leur site Internet, a été soulevée par le Réseau, qui a décidé de saisir le secrétaire général de la Francophonie, M. Abdou Diouf, du sujet.

La réunion du Réseau, à laquelle assistaient notamment M. Jean-Elie Malkin et Juliette Papy, représentants d’ONUSIDA, et Me Svend Robinson du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, s’est conclue sur les remerciements du président Berberat au président de la section cambodgienne, M. Nguon Nhel, et à son vice-président, M. Mom Chi Huy et à tous leurs collaborateurs pour la qualité de l’organisation et la chaleur de l’accueil réservé aux participants.

- Galerie photos ;
- les pages du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/sida

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer