Actualités

Phnom Penh, le 25 novembre 2011. Clôture du séminaire-atelier régional Asie-Pacifique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. La communication parlementaire : objectifs, moyens et enjeux

25 novembre 2011

Le séminaire sur la communication parlementaire s’est déroulé à l’hôtel Sunway, à Phnom Penh du 24 au 25 novembre 2011. Il a réuni plus de 75 participants, dont des sénateurs et députés cambodgiens, ainsi que des fonctionnaires des parlements du Cambodge et du Vietnam.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence de Monsieur Leng Peng Long, secrétaire général de l’Assemblée nationale cambodgienne ainsi que par le discours de Madame Ty Borasy, présidente de la Commission des affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’information et des médias du Sénat cambodgien et vice-présidente de la section cambodgienne de l’APF.

Ce séminaire a été animé par deux conférenciers, M. Christophe Pallez, directeur général des services législatifs de l’Assemblée nationale française et M. Romain Auguste Bambara, directeur de la communication de l’Assemblée nationale du Burkina Faso. Ces derniers ont évoqué les principes et les enjeux de la communication parlementaire dans leurs pays respectifs ainsi que les relations avec les médias et les moyens mis à disposition par leurs parlements pour faire connaître leurs actions. Ils ont notamment mis l’accent sur les différents supports de communication utilisés par leurs parlements, évoquant les publications et les revues mais aussi la télévision, la radio et internet.

Les participants au séminaire ont également fait part de leurs expériences au sein du Sénat et de l’Assemblée nationale cambodgienne ainsi qu’au sein de l’Assemblée nationale vietnamienne.

Ces interventions et ces témoignages ont généré un débat enrichissant permettant de comparer les différentes stratégies de communication des parlements cambodgiens, vietnamiens, burkinabé et français.

Les participants et les conférenciers ont ainsi pu échanger sur leurs pratiques respectives, relevant néanmoins qu’au-delà des différences de stratégies et de moyens, toute communication parlementaire avait pour but principal de faire connaître les actions des parlementaires auprès du public et des citoyens.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer