Actualités

Phnom Penh, le 10 septembre 2010. Fin de la Veme Assemblée régionale Asie-Pacifique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

13 septembre 2010

La cinquième réunion de la région Asie-Pacifique de l’APF a pris fin le 10 septembre avec le dîner de clôture offert par M. Nguon Nhel, 1er vice-président de l’Assemblée nationale du Cambodge et président de la section cambodgienne.

Au cours des deux journées de travail qui se sont déroulées à l’hôtel Cambodiana à Phnom Penh, sous la présidence de M. Mom Chim Huy vice-président de la section cambodgienne, les participants se sont tout d’abord réjouis de la volonté de la section du Vanuatu de reprendre sa place au sein de l’APF annoncée dans le message du Secrétaire général parlementaire. Ils ont souhaité que les discussions en cours entre cette section et le secrétariat général aboutissent le plus rapidement possible.

Les trois sections du Cambodge, du Laos et du Vietnam et M. Koukéo Akhamountry, chargé de mission Asie - Pacifique, ont présenté leurs rapports d’activité de l’année écoulée. M. Jean-Paul Walh (Communauté française de Belgique), chargé de mission Europe, et M. Simon Loueckhote, sénateur de Nouvelle-Calédonie, représentant la section française, se sont également exprimés à ce moment.

Deux tables rondes ont ensuite eu lieu.

La première a porté sur la situation de l’enseignement supérieur. Présidée par M. Sin Bun Hok (Cambodge), elle a suscité de nombreuses interventions dont celles de M. Gilbert Palaoro, responsable local de l’Agence universitaire de la Francophonie, de M. Patrice Burel, représentant régional de l’OIF et de Mme Phoeurng Sackona (Secrétaire d’Etat au ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports du Cambodge).

Les participants ont insisté sur la nécessité de maintenir les investissements publics dans ce secteur, d’adapter les filières aux spécificités des marché du travail concernés, de renforcer les filières francophones, de développer la coopération entre universités notamment au niveau régional.

La nécessité de travailler à la formation de responsables de haut-niveau francophones ainsi que l’intérêt que pourrait représenter la mise en place de structures nationales de jeunes francophones, ouvertes notamment aux étudiants, et liées aux programmes jeunesse de l’APF a également été soulignée.

La seconde table ronde, présidée par M. Ngo Quang Xuan (Vietnam), sur la politique de développement économique et social, a permis de mettre en évidence l’impact de la crise internationale sur les économies de la région. L’assemblée, consciente du poids croissant de la région Asie-Pacifique dans les échanges mondiaux, a, en particulier, insisté pour que, tout en préservant les conditions de la reprise, des mesures permettant une meilleure régulation des échanges mondiaux soient mises en place et pour que la reprise des investissements directs étrangers, pour lesquels il est souhaitable que les pays francophones renforcent leur participation, soit favorisée.

Après avoir adopté une modification mineure de son règlement et laissé au chargé de mission Asie-Pacifique le soin de fixer la date de sa prochaine réunion, l’Assemblée régionale s’est achevée par l’adoption d’une motion de remerciement à la section cambodgienne pour la chaleur de son accueil et la qualité de l’organisation de cette réunion.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer