Actualités

Paris, le 4 juillet 2009. Ouverture du Ve Parlement francophone des jeunes

4 juillet 2009

La Ve Session du Parlement francophone des jeunes (PFJ) s’est ouverte ce matin en présence de M. Christophe-André Frassa, sénateur (France), de M. Yvon Vallières, Premier Vice-président de l’APF et Président de l’Assemblée nationale du Québec, et de M. Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat chargé de la coopération et de la Francophonie.

Le Parlement francophone des jeunes se réunit en marge de la Session officielle de l’APF et fonctionne à la manière d’un véritable parlement.
A l’issue de la cérémonie, les jeunes se sont divisés en quatre commissions pour un exercice de simulation parlementaire. Les jeunes débattront en commissions pendant 2 jours en vue de l’adoption de quatre textes (un par commission), dont une synthèse sera présentée à l’issue de l’Assemblée plénière de l’APF puis au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement.

La commission politique a choisi comme sujet de débat « les enfants soldats », la commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles discutera du « travail des enfants », la commission de la coopération et du développement traitera de « la crise alimentaire, la crise financière, la vie chère et le pouvoir d’achat : conséquence sur la jeunesse francophone », et la commission des affaires parlementaires abordera « les jeunes et les partis politiques ».

Au cours des réunions de commissions, les jeunes entendront différents experts sur les thèmes à l’étude.
- Les enfants soldats : M. Lionel Quille, responsable de la commission enfants d’Amnesty International France
- Le travail des enfants : M. Jean-François Troglirc, Directeur de l’Organisation internationale du travail (OIT)
- Les jeunes et les partis politiques : M. Alassani Tigri, Responsable de projets - Délégation à la paix, à la démocratie et aux droits de l’Homme de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
- La crise alimentaire, la crise financière, la vie chère et le pouvoir d’achat : conséquences sur la jeunesse : M. Hervé Cronel, Conseiller Spécial du Secrétaire général de la Francophonie

Le PFJ vise à développer la formation civique et à renforcer la solidarité entre jeunes venant de tous les horizons de la Francophonie en les initiant à l’activité parlementaire.

La décision de créer le Parlement francophone des Jeunes a été prise lors du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie à Moncton, en septembre 1999 dont le thème était justement la jeunesse. Sa mise en oeuvre en a été confiée à l’APF.
L’Assemblée parlementaire de la Francophonie est à Paris, du 2 au 6 juillet prochain, pour y tenir sa XXXVème Session annuelle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer