Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • Paris, le 3 novembre 2014. Burkina Faso : le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France), appelle à une transition pacifique et consensuelle

Paris, le 3 novembre 2014. Burkina Faso : le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France), appelle à une transition pacifique et consensuelle

3 novembre 2014

Au vu de la décision annoncée par Blaise Compaoré de démissionner de la Présidence de la République du Burkina Faso, le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France), invite le peuple burkinabè à poursuivre son engagement en faveur de la démocratie.

« Alors que le Burkina Faso se retrouve à un tournant important de son histoire, l’intérêt supérieur de la nation doit guider un processus de transition civile. J’incite les parties à engager un dialogue ouvert à l’ensemble des composantes de la société afin que soient organisées dans les plus brefs délais des élections libres, fiables et transparentes, seule source de légitimité politique » a indiqué M. Terrasse.

Le Secrétaire général parlementaire rappelle son attachement au respect des institutions et des dispositions constitutionnelles qui, au même titre que le respect des aspirations des populations, sont des piliers fondamentaux de la vie démocratique.

Le Secrétaire général parlementaire exprime sa solidarité aux victimes des violences des derniers jours. Il condamne fermement les actes de vandalisme et de pillage commis à l’endroit de l’Assemblée nationale, des parlementaires, la radio-télévision nationale et les institutions de la République.

Le Secrétaire général parlementaire a décidé d’appliquer la mesure de mise sous observation à titre préventif à la section du Burkina Faso de l’Assemblée parlementaire de la Francophone.

L’APF suit avec une grande attention l’évolution de la situation dans ce pays et se tient à la disposition du Burkina Faso pour toute initiative permettant d’assurer la pérennisation de la démocratie parlementaire dans ce pays.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer