Actualités

Paris, le 3 novembre 2009. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue l’attribution du Prix Goncourt 2009 à Marie Ndiaye

3 novembre 2009

Cette année encore l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) tient à saluer le choix des jurés du prix Goncourt.

En honorant Marie Ndiaye pour son roman « Trois femmes puissantes » (Gallimard), ils ont distingué une romancière française qui évoque, pour la première fois dans son œuvre, le continent de son père, l’Afrique, et notamment le Sénégal, à travers le récit de la vie de trois femmes.

L’APF, et en particulier son Réseau des femmes parlementaires, se réjouit de cette décision qui constitue une preuve supplémentaire du rayonnement de la littérature francophone dans sa diversité et de la vitalité de la langue française, dont Marie Ndiaye, par la force et l’originalité de son style, est l’une des plus brillantes ambassadrices.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer