Actualités

Paris, le 29 avril 2014. Réunions des quatre commissions de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

29 avril 2014

À l’invitation de l’Assemblée nationale du Vietnam, la Commission des affaires parlementaires de l’APF s’est réunie à Hanoi les 27 et 28 avril 2014 sous la présidence de Robert Aubin (député, Canada).

Elle a rassemblé des parlementaires venant de 18 parlements d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe. En outre, Pascal Terrasse (député, France), Secrétaire général parlementaire de l’APF, a participé aux travaux.

La Commission a examiné divers rapports portant sur « le financement des partis politiques » (section québécoise et Gérard Bila Segda (Burkina Faso)), « les moyens parlementaires d’interpellation gouvernementale dans l’espace francophone » (N’Guessan Kouame (Côte d’Ivoire)), « parlement, presse, medias et démocratisation » (Fathi Derder (Suisse)) ainsi que les rapports sur le suivi des actions de coopération parlementaire : séminaires parlementaires et stages de formation de fonctionnaires parlementaires, programme NORIA, Initiative multilatérale de coopération interparlementaire francophone au bénéfice de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire (IMCIF), programmes jeunesse (parlement francophone des jeunes et parlements nationaux de jeunes), missions d’observation électorale et missions d’information et de contacts. Elle a également auditionné Mme Anissa Barrak, Directrice du Bureau régional de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour l’Asie-Pacifique.

De plus, la Commission a fait des propositions innovantes sur la thématique « jeunesse » de l’Avis de l’APF qui sera présentée au prochain Sommet de la Francophonie de Dakar. Elle a également discuté des principales pistes de réflexion de l’ambitieux projet de cadre stratégique de l’APF, présenté par son Secrétaire général parlementaire, et plus précisément du programme de développement parlementaire.

Réunis les 15 et 16 avril 2014 à l’Assemblée nationale du Gabon, les membres de la Commission politique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie se sont prononcés en faveur de la levée des mesures de suspension imposées à la Guinée, à Madagascar et au Mali en raison des avancées observées dans ces pays au cours des derniers mois.

A l’invitation de Guy Nzouba Ndama, président de l’Assemblée nationale du Gabon, plus d’une cinquantaine de parlementaires de l’APF, représentant vingt sections, ont participé à cette réunion.

Les travaux se sont déroulés dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, au Palais Léon Mba, sous la présidence de Michèle André (sénatrice, France), présidente de la Commission politique de l’APF. Les travaux de la Commission ont débuté par un tour de table de l’actualité politique des sections. Chaque membre a ainsi pu présenter l’actualité de sa section et informer les autres membres de la Commission de la situation et des évolutions politiques dans son pays depuis la dernière réunion d’Abidjan.

Les membres de la Commission politique ont ensuite entendu Michel Mboumi (député, Gabon), rapporteur, sur les situations politiques dans l’espace francophone. En plus d’examiner les avancées en Guinée, à Madagascar et au Mali, les membres de la Commission se sont intéressés à la situation en République centrafricaine ainsi qu’en Syrie.

Léon Walry (député, Belgique/Communauté française/Wallonie-Bruxelles) a présenté un rapport sur le web social et son impact sur la citoyenneté, la démocratie et le monde politique. Robert Goguen (député, Canada) a présenté un rapport sur la Stratégie de la Francophonie numérique.

Les membres de la Commission ont discuté des thèmes de l’Avis que l’APF présentera aux chefs d’Etats et de gouvernements à l’occasion du XVe Sommet de la Francophonie qui se tiendra à Dakar, au Sénégal, en novembre 2014.

Les travaux de la Commission de la coopération et du développement se sont tenus à Lomé (République du Togo) du 14 au 16 avril 2014. Sous la présidence de Salibou Garba (député, Tchad), cette rencontre a rassemblé pendant deux jours une trentaine de parlementaires provenant de toutes les régions de l’APF.

La Commission a adopté un projet de rapport sur les biocarburants présenté par Guillaume Chevrollier (député, France) suppléant Stéphane Demilly, empêché. Les membres de la Commission ont ensuite entendu deux communications, l’une portant sur les actions de l’OIF dans la région de l’Afrique de l’ouest présentée par Tharcisse Urayeneza, Directeur du Bureau Régional Afrique de l’Ouest de l’OIF, l’autre portant sur l’initiative sur la transparence des industries extractives (ITIE) et la responsabilité sociétale des entreprises, présentée par Dammipi Noupokou, Ministre des Mines et de l’Energie du Togo.

Ils ont également travaillé sur l’économie verte, la transparence dans les industries extractive et l’emploi des jeunes dans l’espace francophone.

La Commission s’est également exprimée sur le thème du prochain Sommet de la Francophonie qui se tiendra Dakar et sur le nouveau Cadre stratégique (2013-2017) proposé par le Secrétaire général parlementaire de l’APF.

Enfin, ils ont souligné l’importance de la prochaine Conférence sur les Changements climatiques qui se tiendra à Brazzaville à la suite de la régionale Afrique au mois de mai prochain.

Une cinquantaine de parlementaires provenant de quatorze sections ont participé aux travaux de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles, réunie à Brazzaville les 7 et 8 avril 2014, à l’invitation de la section congolaise.

À cette occasion, la Commission a notamment organisé une table ronde sur la liberté de la presse, la responsabilité et la formation des journalistes avec Jean Kouchner, secrétaire général de l’Union internationale de la presse francophone, Tidiane Dioh, responsable des programmes médias à l’Organisation internationale de la Francophonie et Patrick Busquet, journaliste indépendant et représentant national de la Fondation Hirondelle en RDC.

Par ailleurs, la Commission s’est déclarée favorable à l’élargissement du mandat du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/sida pour qu’il englobe désormais la lutte contre le paludisme et la tuberculose.

Le président de la Commission, Didier Berberat, a également poursuivi son rapport sur le système dual dans la formation professionnelle. Ce système, bien établi en Suisse, pourrait profiter à d’autres pays en y apportant les adaptations que pourraient suggérer différentes sections qui ont manifesté le désir de commenter le rapport en vue de sa présentation lors de la prochaine réunion.

Les prochaines réunions des commissions auront lieu à Ottawa, au Canada, le 6 juillet 2014.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer