Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • Paris, le 28 janvier 2013. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue la mémoire de Martial Asselin, président honoraire de l’APF

Paris, le 28 janvier 2013. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue la mémoire de Martial Asselin, président honoraire de l’APF

29 janvier 2013

L’APF vient d’apprendre avec la plus vive émotion la disparition du très honorable Martial Asselin, homme politique canadien, ancien président de l’AIPLF et président honoraire de l’APF.

Martial Asselin (3 février 1924 - 25 janvier 2013) a été avocat, maire, député, sénateur, ministre et lieutenant-gouverneur du Québec.
Il fut maire de La Malbaie de 1957 à 1963 ainsi que député de Charlevoix à la Chambre des communes (1958-1962 et 1965-1972).

Nommé au Sénat en 1972, il fut entre autres ministre d’État responsable de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et de la Francophonie.
Élu président de la Section canadienne en 1984, il fut décoré de l’Ordre de la Pléiade au grade de Chevalier en 1977, au grade de Commandeur en 1985 et au plus haut grade, Grand-Croix, en 1988. Il occupa la présidence de l’Association internationale des parlementaires de langue française de 1988 à 1990. Il œuvra avec beaucoup d’énergie à renforcer les sections les plus faibles et reçut le titre de président honoraire à la fin de son mandat.

En 1990, il fut nommé lieutenant-gouverneur du Québec, poste qu’il occupa jusqu’en 1996. Il fut l’un des trois seuls Canadiens à pouvoir utiliser le titre de « Très honorable » sans avoir été premier ministre, juge en chef ou gouverneur général du Canada.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer