Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • Paris, le 22 octobre 2014. Élections législatives en Tunisie : le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France) encourage le peuple tunisien à participer massivement à ce scrutin historique

Paris, le 22 octobre 2014. Élections législatives en Tunisie : le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France) encourage le peuple tunisien à participer massivement à ce scrutin historique

22 octobre 2014

« Une page importante de l’histoire de la Tunisie se tournera le 26 octobre prochain avec la tenue dans le pays du deuxième scrutin libre de son histoire. Il s’agit là d’un exercice démocratique crucial pour l’avenir de la Tunisie auquel j’invite les électeurs et les électrices à participer en grand nombre » a indiqué aujourd’hui le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France).

« Je tiens par ailleurs à saluer le travail de grande qualité effectué au cours des dernières années par l’Assemblée nationale constituante tunisienne. Ce travail a non seulement permis au pays de se doter d’une nouvelle Constitution comportant des engagements novateurs en matière de respect des droits de l’Homme, mais a également contribué à établir les conditions propices à la tenue des scrutins législatifs et présidentiels » a ajouté le député Pascal Terrasse.

M. Terrasse a en outre indiqué que l’APF, qui suit depuis de nombreuses années l’évolution de la situation en Tunisie, attend avec impatience le retour du Parlement tunisien au sein de ses instances : « J’invite d’ailleurs nos parlements membres à se mobiliser dès le lendemain de ce scrutin afin de contribuer à la consolidation de cette institution cruciale de la vie démocratique tunisienne. »

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie, dont la Tunisie est un membre fondateur, dépêchera deux parlementaires francophones, respectivement de Belgique et du Togo pour observer le déroulement des élections législatives.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer