Actualités

Paris, le 22 novembre 2013. Le secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France), s’inquiète de la catastrophe humanitaire en République centrafricaine

22 novembre 2013

Le secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France) s’associe aux inquiétudes récemment exprimées par le ministre français des Affaires étrangères selon lequel la « Centrafrique est au bord du génocide ».

« Tout indique que la situation en Centrafrique, dont la population est soumise aujourd’hui à une terreur généralisée, pourrait basculer dans une des plus importantes crises de ce début de millénaire. Il est du ressort de la communauté internationale d’agir rapidement afin de mettre fin au chaos et à la violence qui règnent actuellement dans ce pays, et ce de manière à ce que les Centrafricains puissent entrevoir l’avenir avec espoir » a-t-il indiqué.

Le Secrétaire général parlementaire réitère que la stabilisation de la Centrafrique doit avant tout passer par une solution négociée une fois que le gouvernement transitoire aura démontré sa réelle volonté de mettre fin aux exactions. Il souhaite par ailleurs que la force africaine en cours de déploiement dans le pays soit mise sous mandat de l’ONU.

La suspension de la section centrafricaine de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie a été confirmée en juillet 2013 lors de la Session de l’APF d’Abidjan. L’APF appuie les actions de l’Organisation internationale de la Francophonie en faveur du rétablissement de la démocratie et de l’État de droit dans ce pays. L’APF, qui demeure saisie de la situation en Centrafrique, évaluera les différentes mesures qu’elle peut mettre en place en faveur du rétablissement de l’État de droit dans ce pays à l’occasion de la réunion de son Bureau qui se déroulera à Rabat (Maroc) au début de l’année 2014.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer