Actualités

Paris, le 22 novembre 2006. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie exprime son indignation après l’assassinat du ministre de l’industrie libanais, M. Pierre Gemayel

22 novembre 2006

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie exprime une nouvelle fois son indignation et son horreur après l’attentat dont ont été victimes le ministre de l’industrie libanais, M. Pierre Gemayel, et un membre de son entourage.

Elle souhaite que ses auteurs soient poursuivis et condamnés, comme ceux de tous les attentats perpétrés depuis octobre 2004.

Elle rappelle qu’elle appuie les demandes du Conseil des ministres libanais transmises au Conseil de sécurité des Nations Unies en faveur de la création d’un tribunal à caractère international pour juger les assassins de Rafic Hariri.

Elle assure sa section libanaise de sa solidarité et présente ses condoléances aux familles des victimes et à l’ensemble du peuple libanais.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer