Actualités

Paris, le 22 mai 2012. Le rôle des parlements dans la bonne gouvernance en Afrique : thème central de la XXème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

22 mai 2012

A l’invitation du professeur Mathurin Coffi NAGO, président de l’Assemblée nationale de la République du Bénin, président de la section béninoise de l’APF, la XXème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie s’est tenue à Cotonou, en République du Bénin, du 15 au 16 mai 2012, à AZALAI, Hôtel de la Plage. 130 délégués provenant de quatorze sections de la région Afrique de l’APF étaient présents lors de cette Assemblée.

La séance solennelle d’ouverture s’est déroulée au Palais des Congrès de Cotonou où se sont successivement exprimés M. Louis VLAVONOU, (député, Bénin), M. Salvador YAMEOGO, (député, Burkina-Faso), M. Jacques LEGENDRE (sénateur, France), secrétaire général parlementaire de l’APF, et enfin le professeur Mathurin Coffi NAGO, président de l’Assemblée nationale du Bénin en présence de M. Roch Marc Christian KABORE, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso et président de l’APF.

Après avoir entendu le rapport d’activité du chargé de mission Afrique, M. Salavador Yaméogo (député, Burkina Faso), l’Assemblée a consacré une partie de ses travaux à la présentation de Mme Denise Mekamne (députée, Gabon), rapporteure de la Commission politique, sur les situations de crise dans l’espace francophone et aux échanges sur ces situations en Afrique.

L’Assemblée a ensuite entendu les communications de M. Félicien Zacharie CHABI, (député, Bénin) sur la lutte contre la traite des enfants et les femmes en Afrique et de M. EL HADJ ISSA AZIZOU, (député, Bénin) sur le commerce des ressources naturelles : quelle meilleure gouvernance pour l’Afrique ?

Les débats sur le thème général intitulé « Le rôle des parlements dans la gouvernance en Afrique » ont abouti à la conclusion que les parlements devaient particulièrement veiller à l’éradication de la pauvreté lors de l’examen des lois de Finances et des politiques pertinentes y afférentes présentées par les gouvernements. Aussi, la XXème Assemblée régionale a-t-elle considéré la lutte contre la pauvreté comme un objectif focal à partir duquel la pertinence des politiques de développement ainsi que la bonne gouvernance devaient être appréciées.

Elle a ensuite examiné la demande d’adhésion à l’APF de la Gambie et donné son avis favorable à cette candidature. L’Assemblée a également adopté, après l’avis favorable de la Commission politique et du Bureau de l’APF, une motion de soutien à la réintégration de la section ivoirienne. Concernant le Mali, les membres de l’Assemblée ont exprimé leur inquiétude face à l’enlisement et à la complexité de la situation dans le pays. Ils ont ainsi adopté une résolution sur la situation au Mali.

Concernant la préparation de la 38e Session de l’APF, l’Assemblée a entendu la section de la République démocratique du Congo qui a confirmé que le Sommet de la Francophonie se tiendra, comme prévu, à Kinshasa du 12 au 14 octobre 2012. Elle a également communiqué les sous thèmes du Sommet sur lesquels l’APF pourra s’appuyer afin d’élaborer son Avis à soumettre au Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie.

L’Assemblée a enfin accepté l’invitation de la section camerounaise de l’APF d’abriter les travaux de la XXIème Assemblée régionale Afrique en mai 2013 à Yaoundé, au Cameroun.
Avant de clore ses travaux, l’Assemblée a adopté une motion de remerciements adressée à la section béninoise de l’APF.

- savoir plus sur le site de la région Afrique ;
- Galeries photos : serie 1 ; série 2 ;
- les Assemblées régionales de l’APF.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer