Actualités

Paris, le 20 septembre 2007. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie exprime son indignation après l’assassinat du député Antoine Ghanem

20 septembre 2007

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie exprime une nouvelle fois son indignation et son horreur après l’attentat ciblé dont ont été victimes Antoine Ghanem, député de la majorité, et de nombreuses victimes.
Elle souhaite que les auteurs de cet acte odieux et lâche soient poursuivis et condamnés, comme ceux de tous les attentats perpétrés depuis octobre 2004.

Elle assure sa section libanaise de sa solidarité et présente ses condoléances aux familles des victimes et à l’ensemble du peuple libanais.
Elle appelle au déroulement normal de la prochaine élection présidentielle et affirme dans ce cadre son attachement à la protection de l’intégrité physique de tous les parlementaires.

Elle rappelle son exigence que l’indépendance et l’intégrité territoriale du Liban soient respectées et condamne toute agression contre ce pays et ses représentants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer