Actualités

Paris, le 20 mars 2009. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie constate la suspension de sa section malgache

23 mars 2009

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie constate que le pouvoir exécutif a changé de mains à Madagascar dans des conditions contraires à l’ordre constitutionnel et que les activités du parlement malgache ont été suspendues.

Elle rappelle que son règlement intérieur (article 5.6) prévoit la suspension de l’un de ses membres lorsque l’ordre constitutionnel de l’Etat est renversé et que le Parlement est dissous ou privé de ses pouvoirs et constate donc la suspension de la section malgache de l’APF.

Elle rappelle son attachement aux principes démocratiques selon lesquels un pouvoir ne peut être légitime que s’il procède du suffrage universel et demande l’organisation rapide d’élections libres et démocratiques seule de nature à garantir le retour à une vie constitutionnelle normale.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie examinera la situation de Madagascar lors de la réunion de sa Commission politique qui se tiendra à Luang Prabang (Laos) du 9 au 11 avril 2009.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer