Actualités

Paris, le 20 juin 2006. L'Assemblée parlementaire de la Francophonie tient, du 30 juin au 3 juillet 2006 à Rabat (Maroc), sa XXXIIe Session avec la participation de nombreuses personnalités du monde francophone.

juin 2006

Plus de 250 parlementaires, dont 15 Présidents d’Assemblée, représentant plus de 40 sections, débattront, lors de cette session, de plusieurs thèmes d’actualité notamment de la promotion de la diversité culturelle et linguistique ainsi que des situations de crise que traversent certains pays de l’espace francophone.

Répondre aussi massivement à l’invitation du Parlement du Maroc, l’année où le Royaume, symbole de la coexistence de plusieurs langues, fête le 50ème anniversaire de son indépendance, est un acte fort. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie réaffirme ainsi sa vocation à défendre la diversité culturelle et le plurilinguisme, valeurs fondatrices de la Francophonie.

L’APF réunira son Bureau, ses commissions et le réseau des femmes parlementaires les 29 et 30 juin ainsi que le 1er juillet.

L’Assemblée plénière se déroulera les 2 et 3 juillet, en présence de M. Abdou Diouf, Secrétaire général de l’OIF qui s’exprimera le 2 au matin et répondra aux questions des parlementaires.

Comme à chacune de ses sessions, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie étudiera les situations de crise que connaissent certains pays de l’espace francophone et devrait proposer la réintégration du Parlement haïtien, à la suite des récentes élections.

Dans l’après-midi du 2 juillet, son débat général portera cette année sur la promotion de la diversité linguistique. Il permettra d’aborder les thèmes de la lutte contre la disparition des langues, de l’affirmation par la Francophonie du rôle des langues partenaires, et de la promotion de la diversité linguistique dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication.
Les débats seront également l’occasion de dresser, quelques mois après son adoption à l’Unesco, les enjeux et l’état de la ratification de la convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Le réseau des femmes parlementaires tiendra, le 30 juin, une réunion de travail qui se penchera notamment sur la place de la femme dans la vie politique et sur le bilan du travail réalisé en faveur d’une meilleure prise en compte de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (CEDEF).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer