Actualités

Paris, le 2 septembre 2008. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie réitère sa condamnation du coup d’Etat en Mauritanie

2 septembre 2008

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie réitère sa condamnation du renversement du pouvoir légal en Mauritanie par un coup d’Etat militaire.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie demande le rétablissement de l’ordre constitutionnel issu des élections de 2006 et 2007 et rappelle son attachement aux principes démocratiques selon lesquels un pouvoir ne peut être légitime que s’il procède du suffrage universel.

Elle exprime son accord total avec la récente décision de l’Organisation internationale de la Francophonie de suspendre la Mauritanie, conformément aux dispositions du chapitre 5 de la Déclaration de Bamako. Elle prend acte des conséquences de cette décision.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie suivra avec attention l’évolution de la situation, notamment en ce qui concerne le fonctionnement des institutions parlementaires, et réexaminera la situation de la section mauritanienne lors de sa prochaine réunion conformément aux principes fondamentaux qui inspirent son action.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer