Actualités

Paris, le 17 février 2011. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue la mémoire de Jean-Marc Léger

17 février 2011

C’est avec une profonde émotion que l’Assemblée parlementaire de la
Francophonie a appris le décès du Québécois Jean-Marc Léger, grand défenseur de
la langue française et un des pionniers de la Francophonie.

En tant que premier Secrétaire général de l’Agence de coopération culturelle et
technique (ACCT), devenue l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF),
Jean-Marc Léger a grandement contribué à l’édification de la Francophonie
institutionnelle.

Monsieur Léger s’est également impliqué de façon importante pour la promotion
des idéaux de la Francophonie sur la scène internationale. Il a notamment dirigé
l’Association internationale des journalistes de langue française de 1960 à 1962. Il a
été le premier secrétaire général de l’Association des universités partiellement ou
entièrement de langue française (AUPELF), entre 1961 et 1978, devenue l’Agence
universitaire de la Francophonie
(AUF).

Diplômé en droit, en sciences sociales et en histoire, monsieur Léger a connu une
brillante carrière de journaliste au Québec. Il a été le premier directeur de l’Office
de la langue française du Québec
. Il a également occupé des postes au sein du
ministère des relations internationales et du ministère de l’Éducation du Québec.

Le président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et de l’Assemblée
nationale du Québec, monsieur Yvon Vallières, tient à saluer la mémoire d’un
pionnier de la Francophonie, et à rappeler son engagement exceptionnel dans la
défense de la langue française et des valeurs de solidarité qui mobilisent depuis la
grande famille francophone sur tous les continents.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer