Actualités

Paris, le 16 octobre 2013. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue l’attribution du Prix Nobel de la paix à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC)

16 octobre 2013

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie se réjouit de l’attribution du Prix Nobel de la paix à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Ce choix reconnaît l’importance et le travail considérable de l’OIAC, qui veille, depuis 1997, à l’application de la Convention internationale sur l’interdiction armes chimiques, dans des conditions souvent périlleuses et difficiles. Travaillant dans la discrétion, l’OIAC s’est déjà illustrée dans la destruction d’armes chimiques en Irak, en Lybie ou encore en Russie et aux Etats-Unis.

« L’Assemblée parlementaire de la Francophonie salue tout particulièrement le travail qu’effectue l’OIAC en ce moment même en Syrie, sous mandat du Conseil de sécurité de l’ONU. L’APF a toujours exprimée son horreur et sa plus ferme condamnation face à ces méthodes barbares et soutient le travail de cette organisation pour l’éradication des armes chimiques » a déclaré le Secrétaire général parlementaire de l’APF, Pascal Terrasse (député, France).

- Organisation pour l’interdiction des armes chimiques : http://www.opcw.org/fr/
- Les prix Nobel (en anglais) : http://www.nobelprize.org/

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer