Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • Paris, le 10 février 2014. Le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, Pascal Terrasse, condamne l’assassinat d’un membre du Conseil national de transition centrafricain.

Paris, le 10 février 2014. Le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, Pascal Terrasse, condamne l’assassinat d’un membre du Conseil national de transition centrafricain.

10 février 2014

Le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, M. Pascal Terrasse (député, France), condamne fermement l’assassinat le 9 février 2014 de M. Jean-Emmanuel Ndjaraoua, membre du Conseil national de transition centrafricain.

« Cet acte odieux vise à instaurer un climat de terreur et à saper le travail complexe que mènent les autorités de transition centrafricaines pour un retour aux valeurs démocratiques » a-t-il indiqué.

Le Secrétaire général parlementaire exprime sa vive préoccupation face à l’insécurité et à la violence qui perdurent en Centrafrique. Il réitère son appel à déposer les armes et exhorte l’ensemble des partis à s’engager résolument dans le processus de transition.

La suspension de la section centrafricaine de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie a été confirmée par le Bureau de l’APF réuni à Rabat les 5 et 6 février dernier. Celui-ci a par ailleurs appelé la communauté internationale à se mobiliser pour répondre à la crise humanitaire que connaît la Centrafrique et qui a causé le déplacement de plus d’un million de personnes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer