Coopération

PFJ 2003 - Niger

Organisé conjointement par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) et l’Assemblée nationale du Niger, le deuxième Parlement francophone des jeunes s’est réuni à Niamey du 5 au 9 juillet 2003.
Cette deuxième édition a connu la participation de 80 jeunes filles et garçons âgés de 18 à 21 ans, issus de tout l’espace francophone et représentant 41 sections membres de l’APF.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu au Palais des congrès de Niamey en présence du Président de l’Assemblée nationale du Niger, M. Mahamane Ousmane, du représentant du Secrétaire général la Francophonie, M. Saliou Akadiri, de M. Michel Bissonnet, président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie et président de l’Assemblée nationale du Québec ainsi que du professeur André Salifou et de la présidente du Parlement national des jeunes Mlle Halimatou Hima Moussa Dioula.
Suivant les procédures classiques d’un Parlement, les jeunes représentants se sont réunis en commissions puis en séance plénière. A l’issue de leurs travaux, ils ont adopté la Déclaration sur le développement, inspirée des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement fixés par les Nations Unies. Cette déclaration a été présentée aux chefs d’État et de gouvernement lors du Sommet de Ouagadougou en novembre 2004.

La deuxième Session du Parlement francophone des jeunes centrée autour de la problématique du développement a permis d’offrir aux jeunes participants présents à Niamey, une vision réelle de ce que peut être la solidarité entre jeunes d’un même pôle linguistique. Avec une grande lucidité, les jeunes ont mis l’accent sur la nécessité d’appliquer les principes contenus dans la déclaration et ont demandé aux parlementaires de l’APF de s’engager en ce sens.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer