Actualités

Ouagadougou, le 7 mai 2013. L’éducation au cœur de la réunion de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles de l’APF à Ouagadougou

7 mai 2013

A l’invitation de Soungalo Appolinaire Ouattara, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso et président de l’APF, la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles (CECAC) de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, s’est réunie du 6 au 7 mai à Ouagadougou, au Burkina Faso, sous la présidence de Didier Berberat, (conseiller aux États, Suisse). Des parlementaires issus d’une vingtaine de sections de l’APF, représentant les quatre régions de la francophonie parlementaire, ont participé à cette réunion.

Les membres de la Commission ont pu entendre, lors de la cérémonie d’ouverture, les allocutions de Zakaria Tiemtoré, président de la Commission de l’emploi, des affaires sociales et culturelles de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, de Didier Berberat, président de la CECAC, de Jacques Legendre, secrétaire général parlementaire de l’APF et de Soungalo Appolinaire Ouattara, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso et président de l’APF.

La Commission a auditionné Magatte Faye, coordinateur de programme à l’UNESCO, sur le rapport mondial de suivi sur l’EPT (Education pour tous) 2012 et Libère Bararunyeretse, représentant permanent de l’OIF auprès de l’Union africaine, sur le suivi du Vade-mecum relatif à l’usage de la langue française dans les organisations internationales. Les membres de la Commission ont longuement débattu sur ce dernier thème et ont une nouvelle fois rappelé que le Vade-mecum devait être respecté.

Didier Berberat a également présenté le système dual dans la formation professionnelle suisse. Ce thème, capital pour l’éducation des nouvelles générations, fera l’objet de nouvelles contributions, notamment du Burkina Faso, du Gabon et du Tchad, lors de la prochaine réunion de la Commission.

Joël Bourdin (sénateur, France) a ensuite présenté une proposition de thème sur la marchandisation de l’éducation, qui fera l’objet de plus amples contributions lors de la prochaine réunion. Henri-François Gautrin (député, Québec) a également présenté un rapport sur le thème : « Rapprocher les élus des citoyens : l’utilisation des nouvelles technologies par les parlements » ainsi qu’un rapport sur le suivi de la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Yves Reinkin (député, Belgique/Communauté française/Wallonie-Bruxelles) a enfin présenté des pistes d’action sur le suivi de la résolution de l’APF portant sur l’éducation au développement durable.

Les membres de la Commission ont également pu entendre une communication sur le rôle de l’édition locale dans l’affirmation de la langue française et des diversités francophones, présentée par Ousmane Djiguemde, auteur burkinabé.

La prochaine réunion de la Commission aura lieu à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en juillet 2013.

- savoir plus sur la Cecac
- et aussi sur Facebook

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer