Actualités

Nécessité urgente d'une aide sécuritaire et humanitaire en faveur de la population centrafricaine

26 mars 2013

Question du Secrétaire général parlementaire de l’APF, Jacques Legendre, également sénateur français, au ministre des affaires étrangères du gouvernement français :
M. Jacques Legendre attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la nécessité urgente d’une aide sécuritaire et humanitaire en faveur de la population centrafricaine. Depuis plusieurs mois la situation sécuritaire et humanitaire ne cesse de s’aggraver en République centrafricaine. Cette situation de grande détresse a conduit la Conférence épiscopale centrafricaine à appeler la communauté internationale à l’aide dans un message du 14 février 2013 signé par les onze évêques du pays. De leur côté, les autorités de la province de Mbomou ont dénoncé les tueries, déportations de personnes et pillages de produits alimentaires commis par les tongo tongo, groupe pillard et terroriste afilié à la LRA, Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army). Les centrafricains de l’étranger ont également lancé un appel à l’aide pour stopper le désastre humanitaire qui menace la République centrafricaine. La prise de Bangui et les pillages qui l’accompagnent aggravent encore cette situation. Il lui demande quelle action il entend mener pour apporter, en liaison avec les pays de la sous-région et l’ONU, une aide humanitaire rapide à la population d’un pays ami de la France qui n’a que trop souffert.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer