Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Presse
  • Communiqués de presse
  • N’Djamena, le 25 juin 2015. Le Réseau de lutte parlementaire contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme appelle les parlements de l'espace francophone à lever les obstacles juridiques, politiques et sociaux qui entravent l'accès des populations-clés aux services de dépistage, de prévention et de soins liés au VIH/sida.

N’Djamena, le 25 juin 2015. Le Réseau de lutte parlementaire contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme appelle les parlements de l'espace francophone à lever les obstacles juridiques, politiques et sociaux qui entravent l'accès des populations-clés aux services de dépistage, de prévention et de soins liés au VIH/sida.

25 juin 2015

Le Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme appelle les parlements de l’espace francophone à lever les obstacles juridiques, politiques et sociaux qui entravent l’accès des populations-clés aux services de dépistage, de prévention et de soins liés au VIH/sida.

À l’invitation du Président de l’Assemblée nationale du Tchad, Dr. Haroun Kabadi, le Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie s’est réuni à N’Djamena, les 23 et 24 juin 2015, sous la présidence de M. Didier Berberat, Conseiller aux Etats (Suisse). La réunion a rassemblé plus de 70 parlementaires provenant d’Afrique et d’Europe.

Le Réseau a adopté une résolution appelant les parlements de l’espace francophone à lever les obstacles juridiques, politiques et sociaux qui entravent l’accès des populations-clés aux services de dépistage, de prévention et de soins liés au VIH/sida.

Le Réseau a également auditionné ONUSIDA, l’OMS, le PNUD, le partenariat Roll Back Malaria et le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme. En plus de ces auditions, les membres du Réseau ont échangé sur ces pandémies avec des experts tchadiens provenant du Comité national de lutte contre le VIH/sida et du Ministère de la santé publique.

Lors de la cérémonie de clôture, M. Berberat a très vivement remercié le Président Kabadi, les parlementaires tchadiens et les services de l’Assemblée nationale du Tchad, pour la qualité de l’organisation et pour le chaleureux accueil réservé aux membres de la Commission. De plus, M. Berberat a tenu à présenter au nom du Réseau et en son nom personnel, ses condoléances aux familles des victimes des attentats survenus récemment, et à exprimer sa solidarité avec le peuple tchadien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer