Ressources

Mondialisation et identité parlementaire : les solutions francophones. Editorial

par Mamadou Seck, Président de l’Assemblée nationale du Sénégal

En se retrouvant à Dakar, l’instance de coopération et de dialogue des peuples du monde qu’est l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) reste fidèle à son histoire et à ses valeurs. C’est au pays de Léopold Sedar Senghor que la Grande messe parlementaire sera redite, avec l’objectif de passer en revue la situation de la démocratie dans l’espace francophone, tout en exaltant notre volonté commune de bâtir un monde plus harmonieux parce que plus juste.

Pour la première fois, notre Assemblée va décerner la prestigieuse distinction SENGHOR-CESAIRE, dont les parrains constituent des figures emblématiques de la Francophonie et des modèles achevés d’engagement citoyen au service de l’Universel.

Au cours de notre débat général, il nous reviendra, au regard du demi-siècle d’accession à la souveraineté intemationale de plusieurs Etats africains francophones, de jeter un regard sur le parcours accompli, en particulier le rôle joué par nos institutions parlementaires appelées, chaque jour davantage, à s’imposer comme des instances incontournables dans Ie processus de la bonne gouvemance mondiale. Dans cette occurrence, l’identité parlementaire francophone mérite d’être revisitée afin de réaffirmer les pistes alternatives de résolution des problèmes majeurs qui se posent avec acuité à la planète.

Retournant à la pensée des Pères fondateurs de l’APF, nous sommes dans l’obligation d’être à la hauteur des défis qui font parfois trébucher, au détriment de l’essor des peuples, l’ancrage de l’Etat de droit et de la démocratie participative.

Nous ne manquerons pas, en signe de solidarité agissante, d’écouter nos collègues d’Haïti, toujours debout comme Toussaint Louverture, à l’image de leur Nation si vaillante dans les épreuves qui ont jalonné son histoire.

Les femmes parlementaires, comme à l’accoutumée, feront entendre la voix de leurs différences.

Au moment où le Parlement sénégalais vient de voter la loi instituant la parité absolue hommes-femmes, nos collègues et soeurs trouveront là un terrain d’inspiration, dans leur légitime combat pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à leur égard.

Aussi, un hommage particulier doit être rendu au Président Abdoulaye Wade, initiateur de cette décision historique qui place désormais les femmes sénégalaises sur le même pied que les hommes au sein des instances électives, là où retentit au quotidien le pouls de la Nation.

Bienvenue au Sénégal, dans la pure tradition de l’hospitalité légendaire d’un peuple pour qui l‘Homme est Ie remède de l‘Homme !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer