Actualités

Mission préparatoire pour l’installation du Parlement national des jeunes de Mauritanie

19 novembre 2011 - Nouakchott (Mauritanie)

Projet d’installation du Parlement national des jeunes de Mauritanie (PNJM). Nouakchott 14 au 15 novembre 2011

Dans la perspective de la mise en place du Parlement national des jeunes de Mauritanie, M. Bachir Dieye, conseiller de l’APF et responsable des programmes jeunesse, s’est rendu en Mauritanie du 14 au 19 Novembre 2011 pour discuter des conditions de la mise en place du Parlement national des jeunes de Mauritanie (PNJM). Cette mission a permis par de nombreuses réunions avec le comité d’organisation du parlement mauritanien, présidé par M. Mohamed Lemine Ould Babe de préciser les modalités et les contours du Parlement national des jeunes de Mauritanie.

Les discussions ont porté sur quatre points :
-  les conditions de sélection ;
-  le programme de la Session ;
-  le budget et la participation de l’APF ;
-  le calendrier de la mise en place du PNJ de Mauritanie.

Le Parlement des jeunes de Mauritanie s’adressera à tous les jeunes Mauritaniens et Mauritaniennes quelles que soient leurs origines sociales ou géographiques. C’est parmi ceux-ci que seront choisis les représentants de la Mauritanie aux différentes rencontres organisées par l’APF (PFJ, Forum internationaux etc). Il est prévu que le Parlement national des jeunes de Mauritanie représente l’ensemble des régions et départements que compte la Mauritanie.

Au final ce parlement devrait être composé de 76 jeunes issus des Wilayas (régions) et des Moughataas (départements).

Il a été convenu avec le Comité d’organisation que l’âge des membres de ce parlement devra être compris entre 17 à 25 ans. Les membres du Comité ont approuvé le fait que les jeunes devraient être démocratiquement élus par leurs pairs ou représenter le plus fidèlement possible la jeunesse de leurs régions. Ces jeunes seront élus pour un mandat de trois ans. Le Comité a également décidé de favoriser les candidatures des jeunes provenant des zones rurales.

Il a été également évoqué l’idée de prendre contact avec les parlements du Niger, du Mali, et du Burkina Faso, du Gabon pour s’inspirer de leur expérience.

M. Dieye a transmis au Comité d’organisation un exemple de règlement et statut du PNJ du Burkina Faso, un calendrier de mise en place du PNJM, la Déclaration adoptée à l’issue de l’atelier de réflexion sur les parlements nationaux des jeunes de Lomé. Il a également mis à la disposition du Comité d’organisation un projet de programme dont il pourra s’inspirer au besoin.

M. Bachir Dieye, Conseiller de l’APF, a rencontré M. Ba Mamadou dit M’baré, président du Sénat, président de la section mauritanienne de l’APF et M. Messaoud Ould Boulkheir, président de l’Assemblée nationale. Ceux ci lui ont fait part, de leur entière satisfaction pour le soutien apporté par l’APF.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer