Ressources

Mission de prise de contact et d’information du Réseau des femmes parlementaires en Tunisie

Une délégation du Réseau des femmes parlementaires de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie conduite par sa présidente, Françoise Bertieaux (députée, Belgique, Fédération Wallonie/Bruxelles), et également composée d’Henriette Martinez (députée, France) et de Marie Mariam Gisèle Diasso-Guigma (députée, Burkina Faso), s’est rendue le12 décembre 2011 à l’Assemblée nationale constituante de Tunisie.

Il s’agissait de la première délégation internationale à se rendre au parlement tunisien depuis l’élection du 23 octobre 2011.

À cette occasion, les membres du Réseau ont rencontré le président de l’Assemblée, Mustapha Ben Jaafar. Cet entretien a notamment permis de réitérer l’attachement indéfectible de la Francophonie parlementaire à la Tunisie, parlement fondateur de l’APF. M. Ben Jaafar a pour sa part émis le souhait que son parlement réintègre rapidement les instances de l’APF, insistant particulièrement sur la coopération et la jeunesse.

La délégation du Réseau a également rencontré dix femmes parlementaires issues de différents partis politiques et récemment élues à l’Assemblée constituante.

Cette mission a aussi été l’occasion d’échanger avec des représentantes de la société civile tunisienne. Les membres du Réseau ont notamment pu rencontrer des femmes membres de l’Association tunisienne des droits de l’Homme, de l’Association tunisienne des femmes démocrates et de la Fédération internationale des droits de l’Homme.

Un rapport sur cette mission sera présenté devant le Bureau de l’APF et lors de la prochaine réunion du Réseau.

Les réactions

« C’est une mission qui nous a beaucoup appris sur la situation des femmes et particulièrement des femmes parlementaires tunisiennes. Nous avons ressenti les inquiétudes et, en même temps, le sentiment de joie de cette nouvelle ère qui s’annonce. Je pense que l’accueil que nous avons reçu et la franchise qui s’est exprimée tout au long de ces entretiens nous ont permis de revenir avec de l’information et une vision assez précise de la situation actuelle en Tunisie. » (Françoise Bertieaux, députée, Fédération Wallonie/Bruxelles, présidente du réseau des femmes parlementaires)

« Nous avons senti l’enthousiasme qui prévaut dans le peuple tunisien à tous les niveaux pour la construction de cette démocratie. Je crois que la Tunisie, aujourd’hui, avec des femmes responsables, des femmes intellectuelles, des femmes militantes, des femmes politiques, très engagées pour l’avenir de leur pays, devrait pouvoir construire quelque chose de positif. » (Henriette Martinez, députée, France)

« Nous avons eu des occasions très enrichissantes d’échanger avec nos sœurs, les parlementaires élues à l’Assemblée constituante tunisienne. C’est un baptême du feu, nous avons osé, et à entendre nos collègues, nous sommes pratiquement les premières à avoir un contact direct avec l’Assemblée nationale constituante. » (Marie Mariam Gisèle Guigma,députée, Burkina Faso)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer