Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • Mission d’évaluation et de clôture du Programme Noria à Mahé (Seychelles) du 28 septembre au 02 octobre 2015

Mission d’évaluation et de clôture du Programme Noria à Mahé (Seychelles) du 28 septembre au 02 octobre 2015

5 octobre 2015

Le Bureau d’hiver de l’APF qui s’est tenu en janvier 2012 a accordé à sa demande et sur dossier le volet ‘Renforcement de la Francophonie’ du Programme Noria à l’Assemblée nationale des Seychelles.

Cet appui qui s’étend sur la période 2012-2015 s’achève. La récente visite de terrain à Mahé (Seychelles) avait pour objectif de prendre connaissance de l’impact des actions menées et d’évaluer leur perception.

Qu’il s’agisse des apprenants (fonctionnaires et parlementaires), de la Secrétaire générale ou des enseignants, tous se sont exprimés sur leurs vécus, leurs attentes et leurs perspectives par rapport au déroulement du Programme Noria.
De même, avec le directeur de l’Alliance française qui a assuré la logistique et la pédagogie des cours, l’échange de point de vue a été franc et constructif.
Il s’agit désormais de proposer des stratégies pour faciliter l’usage de la langue afin qu’il perdure.

A côté des réalisations déjà financées (ouvrages francophones et cours de langue française) la traduction et la mise en ligne du site en français est la dernière action prévue dans ce cadre.

Trois traducteurs et un correcteur ont été identifiés et auditionnés pendant la mission afin que le site en langue française soit en ligne d’ici la fin de l’année 2015. La Directrice du programme Noria a été tour à tour reçue par le Président de l’Assemblée Nationale, le Docteur Patrick Herminie, l’Ambassadeur de France Monsieur Lionel Majesté-Larrouy, le docteur Marie Reine Hoareau, secrétaire générale de la commission nationale pour l’UNESCO, membre de la commission nationale de la Francophonie aux Seychelles, entre autres. Tous ont convenu qu’il fallait poursuivre et diversifier l’approche pour une meilleure connaissance de la Francophonie aux Seychelles.

Une rencontre-débat a été organisé à l’Université des Seychelles par Madame Annie Laurette, professeur principal au département de lettres avec une quinzaine d’étudiants en licence de langue française.

Cet échange a été l’occasion de présenter l’espace et la démarche de la francophonie parlementaire comme un vecteur d’échange et d’opportunités pour la jeunesse seychelloise.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer