Instances

Message du directeur exécutif d’ONUSIDA aux parlementaires de l’APF

Allocution de Mr Michel Sidibé, Directeur Exécutif de l’ONUSIDA

Monsieur le Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et de l’Assemblée nationale du Québec,

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale du Sénégal,

Monsieur le Secrétaire général parlementaire,

Honorables parlementaires

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord vous exprimer mon regret de ne pouvoir être parmi vous aujourd’hui pour participer à cette Assemblée Plénière qui rassemble les parlementaires de tout le monde Francophone. Mais laissez moi vous dire que je suis de tout cœur à vos cotés, et je tiens à saluer le leadership social et politique que joue et que doit jouer de plus en plus votre assemblée dans la réponse au SIDA dans vos pays respectifs et au delà.

Vingt cinq ans après le début de l’épidémie mondiale de SIDA, des efforts importants ont été accomplis par l’ensemble des acteurs de la réponse à l’épidémie Des avancées notables ont été accomplies en termes d’engagements pris par les Etats et la communauté internationale notamment grâce au Fonds Mondial.

Aujourd’hui les progrès sont immenses et plus de 4 millions de patients sont sous traitement. Mais n’oublions pas que quand 2 personnes sont mises sous traitement 5 nouvelles personnes s’infectent. Les efforts doivent donc être poursuivis en vue de l’Accès Universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien. Et cet effort doit également se porter sur l’élimination de la transmission de la mère à l’enfant dont 300 000 bébés par an sont encore les victimes sur le continent africain. Cette élimination virtuelle passe certes par le traitement mais en combattant également avec la plus grande énergie l’inégalité et les violences dont sont victimes les femmes et les jeunes filles Ce combat pour la dignité qui est un facteur essentiel de la réussite de la réponse au VIH passe également par un combat déterminé en faveur des populations les plus vulnérables qui sont trop souvent l’objet de stigmatisation.

Les effets de cette stigmatisation et de la discrimination liées au VIH, de même que les inégalités fondées sur le genre et le déni d’accès aux services pour les populations les plus vulnérables constituent autant de barrières à l’atteinte des objectifs de l’Accès Universel. Ces barrières sont bien souvent ancrées sur des dispositions légales qui renforcent l’inégalité, freinent l’accès aux services de santé et entretiennent la vulnérabilité à l’infection à VIH.

Mais les défis sont divers et variés. La crise financière actuelle – dont la pleine mesure des conséquences sur l’aide au développement et le financement de la santé au niveau national et mondial demeure encore à évaluer – doit nous éveiller sur l’importance du plaidoyer politique pour maintenir l’affectation de ressources pour la santé et particulièrement pour le VIH au cœur de vos actions de législateur.

Face à ce défi de santé publique dont les déterminants sont également économiques, financiers et juridiques, la réponse au SIDA a besoin de partenariats nouveaux. Nous avons besoin de partenariats qui donnent à entendre la voix des sans voix dans une langue qui est la leur et par des arguments fondées sur des réalités dont ils sont proches. Nul ne peut jouer ce rôle mieux que vous, qui êtes les représentants du peuple devant les tenants du pouvoir exécutif. Ce rôle privilégié qui est le votre vous appelle, dans le domaine du SIDA, à faire preuve de courage et de détermination pour aborder les questions telles que le contrôle de l’allocation de ressources nationales pour la réponse au SIDA et la protection des droits humains des plus vulnérables.

Mesdames et Messieurs, Honorables parlementaires,

L’ONUSIDA reconnait les initiatives importantes menées par les parlementaires Francophones tant au niveau national qu’international. Je tiens à saluer les actions de mobilisation et de plaidoyer menée par le Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA de l’APF qui mène une action soutenue dans la mobilisation contre l’épidémie et qui a adopté une résolution courageuse lors de sa dernière réunion en mars dernier à Casablanca en marge de la conférence francophone sur le SIDA C’est en reconnaissance des efforts de l’APF en termes de plaidoyer et de mobilisation pour la réponse au VIH et en vue d’y contribuer que je salue au nom de l’ONUSIDA la signature du Protocole d’Accord qui scelle notre partenariat pour une réponse effective au VIH.

Ce Protocole d’Accord servira de cadre pour une action commune pour faire face aux défis qu’il nous faut relever ensemble pour attendre l’objectif ultime de Zéro nouvelle infection – Zéro discrimination – Zéro décès liés au SIDA. Cet objectif n’est pas une utopie, c’est une vision du monde guidé par l’action concertée et décisive contre l’une des épidémies les plus graves affectant l’humanité. C’est une vision que je vous engage à partager dans le cadre de notre de notre accord de partenariat.

Je vous félicite pour le travail que vous accomplissez quotidiennement, vous remercie, et vous souhaite une fructueuse Assemblée Plénière

VOIR AUSSI

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer