Actualités

  • Accueil
  • Actualités
  • Actualités
  • Message des membres de la section roumaine de l'APF à l'occasion de la première édition de la Journée internationale des professeurs de langue française

Message des membres de la section roumaine de l'APF à l'occasion de la première édition de la Journée internationale des professeurs de langue française

28 novembre 2019

Nous, les membres de la Section roumaine de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), saluons la célébration de la Journée Internationale des Professeurs de Langue Française, le 28 novembre 2019.

Cette première édition de la Journée Internationale des professeurs de langue française est organisée par la Fédération Internationale des Professeurs de Français - FIPF, qui fête, cette année, ses 50 ans. Au service de la communauté internationale des professeurs de français, la FIPF est un acteur important de la Francophonie.

Les professeurs de français se trouvent au cœur de toute la Francophonie, ils sont les premiers à guider les élèves vers ce magnifique monde francophone. Ils doivent être félicités, encouragés et soutenus dans leur travail extraordinaire qui nous garantie la pérennité des valeurs et le renforcement de l’espace francophone. Il faut déployer tous nos efforts pour pleinement valoriser le potentiel du métier d’enseignant de français par des activités et des événements menés à créer des liens et de la solidarité.

Nous rappelons la résolution de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie de soutien aux associations d’enseignants de français et à la FIPF, adoptée en Session plénière à Luxembourg (8 -11 juillet 2017).

Cette résolution souligne notamment « que les associations d’enseignants(es) de français et leur fédération internationale, la Fédération Internationale des Professeurs de Français, sont des acteurs essentiels pour le développement de l’enseignement du français sur le plan international » et invite « les parlementaires membres de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie à consulter et soutenir les associations d’enseignants(es) de français dans leur pays respectifs et la FIPF pour les questions concernant la langue française, l’enseignement de cette langue et le statut des enseignants ».

L’APF recommande aussi aux « gouvernements de l’espace francophone d’apporter un appui et une aide financière directe aux associations d’enseignants(es) de français et à la FIPF et de soutenir leurs activités ».

Nous, les parlementaires roumains membres de l’APF, exprimons notre désir de renforcer la coopération entre tous les acteurs francophones au niveau national, européen et mondial.

Vive les professeurs de langue française de tout le monde ! Vive la Francophonie !